Vendredi 03-12-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Sant�  
 
 
 
Alors que les spécialistes de la Santé s'alarment : Beaucoup d'Algériens se méfient encore de la vaccination anti Covid-19
 
 
Mise à jour : 24-11-2021
 
Des centres de vaccinations vides, des stocks de doses de vaccins qui ne trouvent pas preneurs alors que leur date de péremption s'approche, ... Il est triste de constater que la campagne de vaccination contre le Covid-19 ne suscite pas le même intérêt qu'en juillet, au summum du pic de 3eme vague et les citoyens devraient faire une longue attente avant de pouvoir se faire vacciner.
 
À constater les comportements de relâchement dans les lieux publics, les Algériens ne se font aucune illusion sur la danger mortel que la pandémie représente pour eux, leurs familles et les autres.
Et même ceux qui ont pris la première dose - et parfois même la deuxième - hésitent maintenant.
La demande de recevoir la troisième dose du vaccin anti-Coronavirus dans de nombreuses wilayas est encore modeste, malgré les appels lancés par les médecins et les spécialistes aux citoyens qui ont reçu les première et deuxième doses, pour recevoir la troisième dose du vaccin, pour éviter les complications du coronavirus.
Ceci alors que les craintes sont partagées quand à une éventuelle quatrième vague, qui, selon les médecins, pourrait être la plus dangereuse en termes de propagation de l'infection et de vitesse de transmission du virus. 
Les chiffres enregistrés quotidiennement par les services de  l'établissement public de la santé de proximité Guelma ont révélé que les citoyens qui ont reçu les première et deuxième doses n'étaient pas intéressés à recevoir la troisième dose, puisque depuis le lancement de l'opération, seulement 70 personnes se sont inscrites pour recevoir la troisième dose.
Le Dr Saleh Amirouche, médecin coordonnateur de cet établissement, a expliqué à la Radio nationale que la nécessité pour les citoyens de recevoir le vaccin pour obtenir une immunité collective en prévision de la quatrième vague de l'épidémie de Covid-19, ajoutant que la troisième dose est plus sûre pour l'individu qui a reçu la deuxième dose.
La période entre elles est de 6 mois, et il est souhaitable que le type de vaccin soit différent entre la deuxième et la troisième dose, en soulignant de revenir rapidement pour respecter les procédures stipulées dans le protocole sanitaire, pour éviter l'infection par le virus après le regain des contaminations enregistrées.
Il a souligné que les Unités sanitaires de la wilaya de Guelma ont enregistré, après la stabilisation de la situation épidémiologique et la baisse du nombre d'infections enregistrées quotidiennement, au cours des deux derniers mois, une diminution du nombre de ceux qui ont reçu le premier vaccin en général. De même l'engouement sur les centres de santé pour recevoir la première dose est devenu modeste.
En parallèle, les citoyens ont abandonné les mesures de prévention sanitaires stipulées dans le protocole sanitaire anti coronavirus, notamment celles liées au port d'un masque de protection, à l'utilisation de désinfectants, au lavage des mains, à l'évitement des rassemblements divers, et d'autres mesures préventives qui réduiraient la gravité de la propagation du virus.
Une situation qui, malheureusement, est constatée par touts les établissements de santé dans les wilayas dU pays.
Hamid Mecheri
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous