Lundi 08-03-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
USA : L'Investiture de Joe Biden s'est droule sous haute surveillance
 
 
Mise à jour : 21-01-2021
 

Par: Said B.

 
Le monde entier semble se réjouir du départ du désormais ex-président Donald Trump hier, avec l'arrivée au pouvoir de Joe Biden, élu 46e président des Etats-Unis.
A 78 ans, Joe Biden sera le plus vieux président américain à prendre ses fonctions. Il a souligné le choix historique de sa colistière Kamala Harris, qui est devenu hier la première femme vice-présidente mais aussi la première personne noire, et d'origine indienne, à occuper cette fonction. "Ne me dites pas que les choses ne peuvent pas changer. Elles peuvent changer, et elles changent. C'est ça l'Amérique", a lancé le démocrate. 
Une page se tourne aux Etats-Unis
Le président américain sortant Donald Trump s'est envolé, hier, pour la Floride quelques heures avant la prestation de serment de Joe Biden qui arrive à la Maison Blanche en se posant en rassembleur d'un pays divisé, inquiet, meurtri. A l'issue d'un mandat marqué par une avalanche de scandales et deux "impeachments", Donald Trump quitte le pouvoir au plus bas dans les sondages, coupé d'une partie de son camp horrifiée par les violences du Capitole. Juste avant de partir, il a gracié 73 personnes dont son ancien conseiller Steve Bannon, accusé d'avoir détourné des fonds prétendument destinés à la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.
Après une brève cérémonie sur la base militaire d'Andrews, dans la banlieue de Washington, il s'envolera une dernière fois à bord d'Air Force One pour rejoindre son club de Mar-a-Lago, en Floride, où il entamera sa vie d'ex-président.
Donald Trump a longtemps refusé la défaite et accusé le camp adverse de fraudes et c'est la raison pour laquelle on prend des précautions par rapport à ses " partisans " puisque cette journée est placée sous haute surveillance après l'intrusion au Capitole. Et c'est contre toute attente d'ailleurs que Donald Trump a pour la première fois souhaité, mardi, la réussite de l'administration de Joe Biden, dans un message d'adieu diffusé à la veille de la passation de pouvoir. Joe Biden est arrivé mardi dans la capitale WashingtonD-C, barricadé et sous haute garde pour sa prestation de serment prévue mercredi sous le sceau de l'unité. Sans nommer son successeur, Donald Trump a dit "prier" pour que son administration "réussisse à maintenir l'Amérique en sécurité et prospère". Trump qui pendant plus de deux mois a refusé le verdict des urnes et dénoncé des fraudes imaginaires va devenir le premier président à ne pas assister à la prestation de serment de son successeur depuis 150 ans. S'il a finalement souhaité bonne chance à son successeur dans ce message vidéo, le tempétueux milliardaire ne l'a jamais félicité et - fait sans précédent depuis 150 ans - a boudé sa cérémonie d'investiture à Washington. Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton seront, eux, aux premières loges durant ce moment fort de la démocratie américaine avec un dispositif de très haute sécurité qui rend la capitale fédérale américaine méconnaissable. En tous les cas, la journée restera dans les livres d'histoire en particulier en raison de l'accession, pour la première fois, d'une femme à la vice-présidence de la première puissance mondiale. Kamala Harris, 56 ans, deviendra aussi la première personne noire, et d'origine indienne, à occuper cette fonction. Joe Biden, qui accède à la présidence à 78 ans après un demi-siècle en politique, entend marquer dès le premier jour le contraste -- sur le fond comme sur la forme -- avec l'ancien homme d'affaires de New York.
Climat, immigration, diplomatie: Joe Biden, devrait signer quelques heures après son installation dans le Bureau ovale une série de décrets marquant la rupture avec le trumpisme.
S. B.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Abderrahmane Benkhalfa : Les traitements conjoncturels de l'conomie ne peuvent pas remplacer les traitements structurels
Coronavirus: le point sur la pandmie dans le monde
Covid-19: essais prometteurs pour un mdicament par voie orale
En termes de formation : Beldjoud raffirme son engagement accompagner l'lment fminin de la Sret nationale
Preure sur l'acquisition de la raffinerie d'Augusta : " C'est une chane de dcisions qui est en cause "
 
 
 
La CNMA offre gracieusement 20 parts ...
La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) a décidé, à l'occasion de la journée de la Femme, d'offrir gracieusement 20 parts sociales ...
   
  Lire la suite
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous