Vendredi 03-12-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Post Scriptum  
 
 
 
Les germes de la propre destruction de la monarchie alaouite
 
 
Mise à jour : 25-10-2021
 
Le Maroc n'est jamais satisfait de l'indépendance de l'Algérie, de son épanouissement et de sa position géostratégique enviable. La maturité de l'Etat algérien est là, reconnue par tout le monde, c'est ce qui fait paniquer le palais royal. Le roi Mohamed VI virtuellement embarrassé par les positions immuables de l'Algérie, son refus de normaliser ses relations diplomatiques avec l'entité sioniste erre à gauche et à droite pour trouver des soutiens et pour renforcer encore davantage l'occupation du Sahara occidental avec l'aide militaire du Mossad et de certains pétrodollars. C'est pourquoi, le Makhzen persiste dans l'une des monstrueuses conspirations de l'histoire de l'Afrique du Nord à cibler l'Algérie pour sa Grandeur, l'unité de son peuple et la solidité de ses institutions. L'inverse de ce qui se passe au Maroc. Ce pays inféodé à l'entité sioniste, à l'impérialisme et à certaines capitales étrangères hostiles à l'Algérie, s'inscrit désormais dans une conspiration longuement étudiée, soigneusement exécutée pour affaiblir la Nation algérienne en propageant l'instabilité avec le concours de traîtres à la nation, notamment " le MAK " et  "Rachad " en tête de liste et qui sèment depuis longtemps les germes de la division et attisent la fitna au sein de la société algérienne. Toutes les considérations du duo Rabat-Tel Aviv ourdies contre l'Algérie ont échoué. 
Les complots intérieur et extérieur tramés par ces deux grands " amis " ont enregistré le même sort, en dépit de l'activisme sur le terrain des terroristes du " MAK " et de "Rachad " dont les " chefs " sont des corbeaux qui croissent lorsque le compte devise est vide. Au bord du précipice, le roi Mohamed VI s'entête à s'attaquer à l'Algérie afin de poursuivre l'occupation du Sahara occidental. Il le fait désespérément  pour prolonger l'agonie de son régime, d'une monarchie que l'histoire a depuis très longtemps condamnée. En ciblant la déstabilisation de l'Algérie, même les plus fidèles partisans du monarque de Rabat, ceux de Paris, commencent à l'abandonner, ses alliés occidentaux et africains sont en pleine panique. Bastion du sioniste et de l'impérialisme, le Maroc s'imagine " invulnérable " dans son escalade contre l'Algérie, téléguidé de l'extérieur, le monarque de Rabat, sous le fallacieux couvert de considérations géostratégiques régionales, continue à perpétrer le malheur et la souffrance du peuple sahraoui ! Le Makhzen qui s'enfonce chaque jour au Sahara occidental mène inéluctablement le royaume alaouite  à un désastre économique et social de grande sévérité pour les sujets de sa Majesté. Bon nombre d'observateurs neutres laissent entendre que le Maroc à travers la guerre qu'il mène contre les Sahraouis finira par s'étrangler au plan intérieur. " L'effondrement de la monarchie, sa fin, sont inéluctables. 
Non seulement la lutte armée que mène le Front Polisario prendra une autre tournure, un autre parcours et sera un feu dévorant dans une forêt  sèche, mais une fois le feu déclenché, rien ne pourra l'éteindre avant cette fois-ci la concrétisation, voire la réalisation totale des aspirations nationales des Sahraouis. Dans le même cadre, Amar Belani, envoyé spécial, chargé des questions du Sahara occidental et des pays du Maghreb dans une déclaration exclusive à l'APS déclare : " En raison d'une situation considérablement détériorée, il est attendu du Conseil de sécurité, une approche équilibrée, transparente et impartiale, qui prenne en charge les nouvelles réalités sur le terrain et les attentes légitimes du peuple sahraoui, conformément aux paramètres du plan de règlement ". Selon le diplomate algérien, les risques d'escalade dans le conflit opposant le régime marocain et le Front Polisario sont sérieux et, plus que jamais, le Conseil de sécurité doit traiter les questions sahraouies avec lucidité et responsabilité, car il y va de la paix et de la stabilité de la sous-région, affirme encore M. Belani. 
A l'instar de l'entité sioniste qui perpétue l'extermination du peuple palestinien, le Maroc avec son statut de colonisateur affiché depuis plus de quatre décennies est un affront à chaque Arabe, à chaque Africain et à chaque citoyen épris de paix et de liberté conscient du Grand Maghreb Arabe et du continent africain en général. Sous la dictée et les ordres du Mossad, le Makhzen, sème les graines dont va germer la propre destruction de la monarchie alaouite.
B. C.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous