Samedi 18-09-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Runion du conseil des ministres Adoption de plusieurs textes
 
 
Mise à jour : 23-08-2021
 

Par : Med Wali 

 
Le Conseil des ministres sous la présidence d'Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, s'est réuni, hier, en session périodique, pour examiner et adopter en conséquence nombre de textes relatifs aux secteurs de l'Intérieur et des Collectivités locales, de la Justice, des Finances, du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, de l'Industrie pharmaceutique, de l'Information audiovisuelle et de la Culture.
 
Après l'ouverture des travaux, le Président Tebboune a donné la parole au Premier ministre, ministre des Finances, Aïmen Benabderrahmane pour présenter son exposé sur les résultats de l'activité gouvernementale au cours des deux dernières semaines, puis a abordé les points inscrits à son ordre du jour.
Dans le secteur de la Justice, le Conseil a approuvé un projet d'arrêté modifiant et complétant la loi organique relative au système électoral, et un projet d'arrêté modifiant et complétant le Code de procédure pénale, y compris la création d'un pôle de la cybercriminalité, où le président de la République a donné les instructions suivantes et remarques :
L'Autorité électorale nationale indépendante est seule responsable de la décision d'exemption de la clause de parité sur les listes électorales. La réduction du nombre de signatures dans les zones peu peuplées de candidats. La valorisation de la mise en place d'un pôle spécialisé dans la cybercriminalité, comme un gain pour le secteur de la justice, similaire au pôle spécialisé des délits économiques, en mettant l'accent sur l'accélération de l'installation du nouveau pôle et la lutte contre les délits cybernétiques actuellement présentés à la justice.
S'agissant de secteur du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale :
La suppression des pénalités résultant du paiement tardif des cotisations sociales, qui touchent plus de 760 552 adhérents, tout en encourageant la participation aux caisses de sécurité sociale afin de préserver le tissu économique. La présentation d'un projet de texte juridique, devant le gouvernement et le Conseil des ministres, qui institue une allocation de chômage, en plus des formules d'allocation de chômage approuvées dans d'autres secteurs.
Pour le secteur de l'Intérieur, le Président de la République a salué le peuple algérien pour son grand geste de solidarité avec les habitants des wilayas touchées par les récents incendies. L'ordonnance des ministres de l'Intérieur, de l'Agriculture et de l'Habitat d'achever l'opération d'évaluation des pertes et les opérations d'indemnisation en toute urgence. La sollicitation de l'aide de l'Armée Nationale Populaire, si nécessaire, pour soutenir les rangs des agents qui évaluent les pertes, à quelques encablures de la rentrée sociale et de la saison hivernale. Chargeant le ministre de l'Intérieur et le Secrétaire général de la Présidence de la République de commencer immédiatement à verser les allocations financières aux familles des martyrs du feu. Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural est chargé de replanter des arbres fruitiers et de reboiser à grande échelle dans les zones touchées, tout en les diversifiant.
Pour la Culture, le Conseil des ministres a insisté sur la nécessité d'établir une industrie cinématographique créative pour les emplois et la richesse à travers des productions cinématographiques orientées de normes internationales. L'intégration des diplômés des instituts artistique et art dramatique, et futurs bacheliers techniques, dans le domaine artistique dans toutes les filières. La relance du projet de film (El Amir Abdelkader), en tant que fondateur de l'Etat algérien moderne et en tant que symbole mondial.
Concernant le secteur de la communication (audiovisuel), le président a fait des observations pour accélérer la réforme du cadre législatif audiovisuel, ainsi que le cahier des charges qui encadrent les obligations publiques dans le domaine du respect des libertés fondamentales et des exigences de la gestion démocratique de la société, et les nécessités qui dictent la préservation de la sécurité publique, tout en réglementant l'exploitation des services de radiodiffusion et de télévision.
Quant à l'industrie pharmaceutique, le président de la République a souligné la nécessité d'accélérer le projet de production de vaccins en Algérie. Confier à Sonatrach l'acquisition de camions de transport d'oxygène en prévision d'une augmentation de la production, qui atteindra 800 000 litres par jour au cours des six premiers mois de l'année prochaine. Accorder la plus haute importance à la régulation du marché du médicament tout en le surveillant, et en respectant les normes de qualité de production, y compris les compléments alimentaires. La relance et la promotion du Groupe Saïdal pour un véritable rôle de pionnier sur les marchés national et africain.
Au cours de cette réunion périodique, le Président a également donné des orientations générales, en ordonnant au Premier ministre d'assouplir les mesures de confinement, en ouvrant des plages et des lieux de divertissement, au cas où le nombre des contaminants continuent de baisser, tout en maintenant des mesures de prévention les plus strictes. L'ouverture de nouveaux vols vers des destinations ouvertes et d'autres vers de nouveaux pays. La vaccination de tous les enseignants du secteur de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la formation professionnelle, et les étudiants universitaires avant la rentrée scolaire et universitaire. Maintenir une bonne communication et être à l'écoute des partenaires sociaux dans les secteurs de l'éducation, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la santé. Le dégel des projets qui ne sont pas entrés en service pour des raisons purement bureaucratiques. La préparation d'un programme de lancement de grands projets d'hôpital pour les grands brûlés et des hôpitaux d'urgence à Annaba, Constantine et Oran.
Le Conseil des ministres a également approuvé un projet de décret présidentiel autorisant la contribution de l'Algérie à l'augmentation spéciale temporaire du capital de la Banque africaine de développement. Avant d'ajourner la session, le Conseil des ministres a approuvé des décisions individuelles qui incluent des nominations et la cessation de tâches à des postes élevés dans l'État.
M. W.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous