Lundi 06-02-2023
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Les échanges commerciaux ont multiplié en une année à 16 mds de dollars L'Algérie et l'Italie déterminées à aller de l'avant
 
 
Mise à jour : 24-01-2023
 
 
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a réaffirmé, hier la détermination de l'Algérie à consolider sa place de partenaire stratégique de l'Italie en matière énergétique et à honorer ses engagements en tant que fournisseur régional et international fiable, saluant le niveau et la qualité des relations bilatérales, enregistrés notamment ces dernières années.
"Je tiens à saluer le niveau des relations stratégiques unissant l'Algérie et l'Italie, ainsi que les efforts consentis ces dernières années dans le sens de la consolidation du partenariat et de la promotion des échanges commerciaux qui ont enregistré des résultats exceptionnels en peu de temps", a indiqué le président Tebboune dans un point de presse conjoint avec la présidente du Conseil des ministres italien, Georgia Meloni.
Le niveau des échanges commerciaux entre l'Algérie et l'Italie est passé, poursuit le président Tebboune, de 8 milliards de dollars en 2021, à 16 milliards de dollars, ce qui se veut "un indicateur de rapprochement et le fruit des approches que nous avions adoptées pour consacrer une dynamique ascendante dans divers domaines de coopération".
Dans ce contexte, le président de la République a indiqué avoir réaffirmé, lors de ses entretiens avec Mme Meloni, la détermination de l'Algérie à consolider sa place de partenaire stratégique de l'Italie en matière énergétique et à honorer ses engagements en tant que fournisseur régional et international fiable, de même que pour les investissements industriels italiens en Algérie.
Pour le président Tebboune, la visite de la présidente du Conseil des ministres italien en Algérie, revêt une importance particulière, d'autant qu'elle intervient à l'occasion du 20ème anniversaire de la signature par les deux pays du Traité d'amitié, et de bon voisinage.
 
Signature d'une déclaration conjointe et 4 mémorandums d'entente et de coopération  
L'Algérie et l'Italie ont signé, lundi à Alger, une déclaration conjointe et quatre (4) mémorandums d'entente dans plusieurs secteurs, et ce à l'occasion de la visite de travail et d'amitié en Algérie de la présidente du Conseil des ministres d'Italie, Mme Georgia Meloni.
Dans ce cadre, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune et la présidente du Conseil des ministres d'Italie, Mme Georgia Meloni ont signé une déclaration conjointe à l'occasion du 20e anniversaire de la signature du Traité d'amitié, de bon voisinage et de coopération.
Le président Tebboune et Mme Meloni ont supervisé, par ailleurs, la signature de deux mémorandums d'entente entre le Groupe Sonatrach et le groupe italien ENI, le premier portant sur l'amélioration des réseaux de raccordement énergétique entre l'Algérie et l'Italie, et le deuxième sur la coopération technologique pour la réduction du torchage de gaz, la valorisation et autres techniques de réduction des émissions.
L'Agence spatiale algérienne (ASAL) et son homologue italien ont signé un mémorandum d'entente portant sur la coopération dans le domaine des activités spatiales à des fins pacifiques.
Les accords signés couvrent également un mémorandum d'entente entre le Conseil du renouveau économique algérien (CREA) et la Confédération économique et industrielle italienne.
 
Confindustria signe un partetenariat stratégique avec le CREA
La signature de l'accord entre la Confindustria  et  le Conseil du renouveau économique algérien est  une collaboration stratégique qui va au-delà de l'énergie et s'ouvre à de nombreux secteurs très innovants, de la pharmacie à l'agro-alimentaire, la cosmétique, le tourisme et la mécanique, en passant par la construction et les infrastructures, dans le but de créer un pont entre notre pays et l'Algérie, d'un point de vue économique, social et géopolitique. Les entreprises sont les protagonistes de cette nouvelle centralité de la Méditerranée, comme en témoigne la présence à Alger du président de la Confindustria, Carlo Bonomi, à l'occasion de la première visite officielle de la présidente du Conseil, Giorgia Meloni, en Algérie. Bonomi a signé un protocole d'accord avec CREA-Conseil algérien pour le renouveau économique (une nouvelle organisation entrepreneuriale algérienne, réunissant des entreprises privées et publiques) qui prévoit un partenariat stratégique pour favoriser la coopération industrielle entre les entreprises italiennes et algériennes. "Cet accord représente un pont pour favoriser les relations économiques et sociales entre les deux pays et soutenir nos entreprises dans l'expansion de leur réseau en Algérie", a commenté Bonomi après la signature de l'accord. Mais la signature va encore plus loin : " la synergie entre les deux communautés entrepreneuriales peut apporter une contribution décisive au développement des relations économiques entre l'Europe, l'Italie, l'Algérie, les rives de la Méditerranée et l'ensemble de l'Afrique subsaharienne ". Ce sont des marchés, a souligné Bonomi.
 
De l'agroalimentaire à la pharmacie
L'accord avec CREA et avec les autres partenaires locaux ouvre "de nouvelles opportunités de collaboration dans divers secteurs allant de l'agroalimentaire à la pharmacie, de la cosmétique au tourisme, de la construction à la mécanique, des infrastructures à la construction, avec une attention également à la recherche et développement et la formation technique du capital humain ". Une collaboration de grande envergure donc et Bonomi le souligne : " notre stratégie vise à promouvoir des partenariats dans lesquels le système industriel italien peut exprimer tout son potentiel dans le cadre de la diversification économique algérienne, qui offre des marges suffisantes pour une pénétration plus profondément enracinée de notre made in L'Italie et ses chaînes de production". Le gouvernement d'Alger, comme cela s'est révélé ces derniers jours lors de la visite italienne.
 
L'Italie un modèle de référence pour le développement des PME
Dans cette mutation, notre pays et son système entrepreneurial ont de grandes opportunités : "L'Algérie voit aussi l'Italie comme un modèle de référence pour le développement des petites et moyennes entreprises ". Et " non seulement vis-à-vis d'entreprises actives dans des secteurs traditionnels, mais aussi dans des réalités plus innovantes, à la recherche de partenariats potentiels et d'opportunités partagées dans le cadre de deux systèmes de production complémentaires, aux affinités multiples ".
Les échanges commerciaux Italie-Algérie ont augmenté de 160%
Les chiffres témoignent du vaste potentiel de collaboration : au cours des dix premiers mois de 2022, explique une note de Confindustria, les échanges commerciaux Italie-Algérie ont augmenté d'environ 160 %, grâce également à l'augmentation significative des importations de gaz italien. Grâce aux ressources que l'Algérie tire des exportations d'hydrocarbures, le gouvernement pourra financer, comme il le souhaite, une série de projets ambitieux de diversification économique, qui rendront de nouveaux secteurs accessibles aux exportateurs et investisseurs italiens. Pour aller dans ce sens, le parlement algérien a déjà approuvé un nouveau Code des investissements étrangers.
La cérémonie de signature s'est déroulée au terme des entretiens tenus en tête-à-tête entre le président Tebboune et Mme Meloni, élargis par la suite aux délégations des deux pays.
H. B.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
L'adhésion de l'Algérie aux Brics, un saut qualitatif pour le développement Le plaidoyer du professeur Chems Eddine Chitour pour arrimer l'Algérie à la locomotive des Brics
 
L'Algérie a assisté à la réunion des Brics à Pékin. Pour le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, " nos ...
Voir détail
   
Une activité solide en 2023 : Des perspectives et signaux optimistes pour l'Ecorep
 
Plongée dans l'incertitude il y a quelques années suite à des difficultés financières, pénuries de matériaux, manque ...
Voir détail
   
 
 
Ballon abattu Pékin fustige la décision américaine
Tableau de compétitivité des économies arabes La position de l'Algérie en amélioration
La cohésion sociale est le pilier de la citoyenneté
"Marocgate" Le Parlement européen lève l'immunité de deux élus
Pourquoi l’Algérie s’oppose au plafonnement des prix du gaz ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous