Jeudi 30-06-2022
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Cimenterie Le partenariat public-étranger a amélioré les rendements
 
 
Mise à jour : 13-01-2022
 
Le partenariat des entreprises publiques avec des sociétés étrangères dans la filière de l'industrie du ciment a permis l'amélioration des rendements des cimenteries sans, toutefois, mettre à niveau leur outils de production et de les faire bénéficier du savoir-faire en management, estime la Cour des comptes dans son rapport annuel 2021.
Ce rapport, reprenant les principaux résultats des travaux d'investigation réalisés par la Cour des comptes en exécution de son programme de contrôle de 2019, a évoqué l'évaluation du partenariat des Entreprises publiques économiques (EPE) avec les sociétés étrangères, opérée entre 2005 et 2008, dans la filière de l'industrie du ciment.
Cette opération a ciblé cinq cimenteries ayant statut d'EPE/SPA à savoir, la Société des ciments de Hadjar Soud (SCHS), la Société des ciments de Sour El Ghozlane (SCSEG), la Société des ciments de la Mitidja (SCMI), la Société des ciments de Zahana (SCIZ), ainsi que la Société des ciments de Beni-Saf (SCIBS), souligne le rapport, rappelant que ce partenariat a été concrétisé, pour chaque société de ciment, par le biais d'un contrat de cession d'actions, à hauteur de 35% du capital social, adossé à un contrat de délégation du management de la société à la firme étrangère acquéreur des actions.
Les contrats de management conclus sont d'une durée renouvelable de quatre ans pour la SCHS et la SCSEG et de 10 ans pour la SCMI, la SCIZ et la SCIBS, précise la Cour des comptes, ajoutant que l'objectif étant la mise à niveau et l'accroissement de la production des cinq cimenteries pour faire face à la demande nationale croissante.
Axée, essentiellement, sur la mise en œuvre des contrats de délégation du management, cette évaluation estime qu'"en dépit de l'amélioration des rendements moyens annuels des cimenteries, comparativement à leurs performances antérieures à l'entrée en partenariat, cette opération n'a pas permis de mettre à niveau les outils de production des sociétés concernées et de les faire bénéficier du savoir-faire en management et de l'expertise en industrie du ciment des partenaires étrangers, dont certains de renommée internationale".
Cela est dû notamment, explique le document, "aux lacunes caractérisant l'élaboration des contrats de management, dont les clauses contractuelles n'ont pas suffisamment définis les objectifs de performance du manager, les modalités d'évaluation des objectifs contractuels, les critères de désignation du directeur général et les conditions de sa révocation".
Cela, en plus de "l'absence d'une prise en charge adéquate de la question de la formation et du transfert du savoir-faire", déplore l'analyse qui ajoute, en outre, que "les plans d'investissement arrêtés pour la réalisation des objectifs de production, n'ont pas été respectés".
Plus précisément, "les objectifs contractuels de production fixés dans les contrats de management de quatre cimenteries sur les cinq et l'objectif de mise à niveau de leurs outils de production n'ont pas été atteints, en dépit des opportunités qu'offrait, durant cette période, le marché national du ciment, et la rentabilité des cimenteries et de leur aisance financière", explique le rapport.
Ce constat s'explique notamment par les "insuffisances" du cadrage du partenariat par les contrats de management et à l'inobservation de certaines clauses contractuelles en particulier celles relatives à la mise en œuvre des plans d'investissement arrêtés pour la réalisation des objectifs de production.
La Cour des comptes recommande ainsi de définir "avec rigueur" les clauses du contrat de management relatives aux objectifs de l'entreprise notamment en matière de part de marché, de rentabilité, d'efficacité et de qualification du personnel avec un système adéquat de rémunération du partenaire manager, et de veiller à inclure dans le contrat de partenariat/management la clause concernant le transfert du savoir-faire et de l'expérience technologique qui font la réputation du partenaire/manager.
Omar .A
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Secteur minier : Début d'exploitation du phosphate de Bled El-Hedba en 2022
 
 
Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a annoncé, lundi dernier, depuis Tébessa, que l'exploitation ...
Voir détail
   
Hydrocarbures : Les cours du pétrole continuent de grimper
 
Le panier de l'OPEP, constitué de prix de référence de 13 pétroles bruts, dont le Sahara Blend algérien, s'est établi ...
Voir détail
   
Crise d'approvisionnement en huile de table : L'ANCA met en cause la spéculation
 
Face aux difficultés dans l'approvisionnement et la disponibilité de l'huile de table, les Autorités se veulent rassurantes en affirmant que la ...
Voir détail
   
Revendications et préoccupations des travailleurs du transport Bekkaï reçoit les représentants d'organisations professionnelles
 
Le ministre des Transports, Aïssa Bekkaï, a reçu les représentants de plusieurs organisations professionnelles dans le cadre de la série de rencontres ...
Voir détail
   
Afin d'accroître les relations bilatérales économiques et géopolitiques Lamamra s'entretient avec son homologue saoudien
 
Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, s'est entretenu avec son homologue ...
Voir détail
   
 
 
19e Jeux Méditerranéens d'Oran, l'Algérie Messager de la paix, de la confiance et de l'espoir
Hommage à un grand patriote Retour sur la dernière entrevue avec Mohamed Boudiaf
Déclaration de Draghi sur l'absence de Poutine au prochain G20 Le Kremlin réagit
Hommages à celui qui a eu à accomplir quatre grandes missions durant les moments décisifs de l'histoire de l'Algérie contemporaine Mohamed Boudiaf, 30 ans depuis sa disparition
Nouvelle découverte de gaz L'Algérie demeure en position de force
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous