Mercredi 23-06-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Yacine Guelal, prsident de la CAME au " Forum de la Presse " : Les dispositifs de soutien des micro-entreprises passent sous la loupe
 
 
Mise à jour : 01-10-2020
 

Par: Med Wali 

Activiste qui figure parmi les experts en économie qui ont marqué la scène nationale depuis ces dernières années, le président du groupement national d'appui à la micro-entreprise (CAME), Yacine Guelal, a été l'invité de la première édition  du " Forum de la Presse " organisé entre notre quotidien " Le Maghreb de l'Economie " et le site d'information " Dzertic 24 ", plusieurs micro-entreprises étant à la croisée des chemins, comme peut si bien le confirmer la situation très compliquée de plus de 1,4 million de projets financés par l'Ansej, l'Angem ou la Cnac… 
 
Pour remettre ces petites entreprises sur un bon pied, le Gouvernement a décidé de reconsidérer les mécanismes de financement des projets au profit des jeunes entrepreneurs, tandis que ce dossier était, dans le passé, dominé par le caractère socio-politique plutôt que par celui économique. "Ce qui nous préoccupe plus, c'est l'avenir de ces jeunes entrepreneurs, qui ont traversé une étape cruciale", dira d'emblée notre invité, et de poursuivre " ce n'est pas normal que le ministre délégué auprès du Premier ministère chargé de la micro-entreprise, parle seulement des entreprises soutenues par l'Ansej. La question qui se pose qu'elle est l'état des autres entreprises ayant bénéficiés des crédits bancaires par le biais de l'Angem ou encore la Cnac ", s'est-il interrogé. " C'est pour cela que nous voulons essayer de trouver des réponses à cette question, dans une première étape, et même les décisions que l'Etat a prises  sur ce dossier. 
En 2014, on a tiré la sonnette d'alarme, et on a informé l'ancien système que plusieurs jeunes entrepreneurs déficitaires ne pourront pas rembourser leurs crédits. Notre organisme a fait état que le nombre des entreprises qui ont échoué leurs projets représente 90% de ces entreprises, au moment ou l'ancien directeur de l'Ansej Mourad Zemali a précisé a maintes reprises que 90% de ces entreprises ont réussi l'activité, et seulement 10% d'entre elles ont échoué. On a fait un parcours du combattant pour confirmer le nombre réel de ces entreprises déficitaires ", a-t-il dit. 
Pour un acteur proche du dossier qui assure que les chiffres révélés sont  "crédibles", allusion aux revirements de certains acteurs de ce camp, Guelal dit avoir toujours cru à un redressement de la situation si le Gouvernement trouve des solutions considérables pour ces jeunes entrepreneurs. " Aujourd'hui, le premier responsable de ces petites entreprises, Nassim Diafat avoue que sur les 380 000 entreprises créées dans le cadre du dispositif Ansej, plus de 70% sont en crise. Pour nous, on a eu le même résultat du diagnostic fait par l'Etat, mais pour le remède, si on continue d'analyser la question d'une manière scientifique, on n'est pas complètement d'accord, car il existe des points fondamentaux à inclure pour sortir des solutions adéquates. "
 
Les poursuites judiciaires ce n'est qu'une procédure de routine 
Interrogé sur les poursuites judiciaires des jeunes entrepreneurs et la confiscation de leurs matériels, Yacine Guelal dira que " lors la dernière réunion avec le ministre chargé de la micro-entreprise, on a recommandé l'arrêt immédiat de toutes les poursuites judiciaires et la saisie des matériaux, le ministre a répondu que ce ne sont que des procédures de routine. En réalité, ces jeunes ne seront ni emprisonnés, ni leur matériel sera confisqué ou saisi. " Dans ce contexte, on souhaite l'intervention du président de la République pour trancher définitivement sur cette question.
 
La fusion de l'Ansej, l'Angem et la Cnac est-elle une solution ? 
En outre, afin de comprendre l'importance particulière accordée à l'Ansej et sans que les autres dispositifs de soutien (Angem et Cnac) ne soient pas gérés à la même façon par le Gouvernement, l'invité du " Forum de la presse ", précise que " là il s'agit d'une politique de l'Etat, malgré qu'il n’y ait pas une grosse différence entre les trois dispositifs de soutien car chaque support est placé sous une tutelle différente. 
A notre niveau on les a regroupés parce qu'on pense que les micro-entreprises portent toutes la même casquette ! " " Si on évoque un problème d'une micro-entreprise financée par la Cnac avec le ministre Diafat, ce dernier, nous dira que cela ne relève pas de mes compétences, et il nous dirige vers le ministère de Travail. Puisque il est ministre des micro-entreprises, et là il s'agit d'un problème d'une micro-entreprise créée par la Cnac, on souhaite qu'il y ait un plan en commun entre les deux ministères pour trouver des solutions à ces petites entreprises. 
 
Surfacturation des équipements avec la complicité de personnages puissants
Le président du groupement national d'appui à la micro-entreprise (CAME), Yacine Guelal  a révélé de graves déclarations liées au traitement des dossiers de l'Ansej, évoquant l'ingérence de personnalités influentes de cette agence en collusion avec de grandes institutions concernant l'importation de certains matériels et équipements. Lors du premier numéro de "  Forum de la Presse " organisé par notre quotidien et en partenariat avec le site d'information " Dzertic 24 ", Yacine Guelal a appelé le Gouvernement à ouvrir une enquête au niveau de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (Ansej), sur la façon de l'acceptation des dossiers des jeunes lors de l'ancien régime, s'assurant que son groupement possède des preuves qui confirment l'existence de  dépassements et violations très graves sur la manière dans laquelle de nombreux jeunes ont obtenu des matériels du même fournisseur à des prix vertigineux. " Nous possédons des documents affirmant les tarifs exorbitants sur certains matériels, le prix est 4 ou 5 fois plus que la valeur réelle du matériel ", a-t-il dit. Par ailleurs, l'invité de " Forum de la Presse " a également promis d'ouvrir le dossier de la corruption devant la presse, ultérieurement, pour révéler les manipulations dangereuses des anciens responsables que " des personnalités influentes de l'agence Ansej ont pratiquées ces dernières années, à travers lesquelles des dizaines de jeunes entrepreneurs ont été abusés et impliqués.
 
Exempter les PME des impôts les encourage à rester dans le cadre légal
Evoquant le sujet de la fiscalité et la parafiscalité, Yacine Guelal souligne que le système d'impôt actuellement en place  ne fait pas de distinction entre une micro-entreprise et une grande entreprise de la taille de Sonelgaz, à titre d'exemple. 
Le lourd fardeau de tous types de taxes pousse les jeunes porteurs de projet à s'orienter vers le circuit informel, et ils procéderont directement à annuler leurs registre de commerce. Et d'ajouter " ne pas mettre en place un système fiscal adéquat pour les petites entreprises et micro-entreprises est un suicide et un génocide pour ces institutions, vu que les propriétaires ne peuvent pas payer les taxes, en plus des différentes charges. " Le président du groupement d'appui à la micro-entreprise (CAME), a refusé de considérer les entreprises émergentes comme une assiette fiscale, appelant à exonérer toutes les PME/PMI de tous les types d'impôts afin de les encourager à rester dans un cadre légal et surtout pour assurer la pérennité de l'activité économique.  
M.W.
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Energie: Baisse 12,5 millions de tonnes de la consommation de carburants en 2020
Algrie-Libye: La Sonelgaz lance le projet d'interconnexion lectrique entre Hassi Messaoud et Ghadams
Covid: le Spoutnik V protge contre tous les variants, y compris le Delta
Cybersurveillance en Libye et en gypte: 4 cadres franais mis en examen pour complicit d'actes de torture
La Tunisie reoit un lot de 500.000 doses du vaccin chinois de Sinovac
 
 
 
Energie: Baisse 12,5 millions de ...

La consommation de carburants (essences et gasoil) sur le marché national a atteint 12,58 millions de tonnes en 2020, contre 14,41 millions de tonnes en 2019, a indiqué ...

   
  Lire la suite
 
 
La Libye se rassemble Berlin : Ouverture de la deuxime ...
 
Une nouvelle conférence sur la Libye se tiendra aujourd'hui à Berlin. Son objectif est de préparer les élections ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous