Mardi 15-06-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Amine Souici, président de la commission nationale du numérique et de la sécurité informatique au " Forum de la Presse " Le paiement électronique est ...
 
 
Mise à jour : 31-03-2021
 

Par : med wali

Malgré l'énorme retard qu'accuse l'Algérie et toutes les carences qui existent dans le domaine numérique, le marché algérien recèle un énorme potentiel de croissance en matière de commerce électronique à la faveur d'un déploiement à grande échelle des nouvelles technologies conjugué à une forte volonté politique pour moderniser les activités économiques, a affirmé Amine Souici, président de la Commission nationale du numérique et de la sécurité informatique au sein de l'ANCA. S'exprimant, hier, lors de son passage au " Forum de la presse " organisé conjointement par le quotidien " Le Maghreb de l'Economie " et le site d'information " Dzertic24.dz ", sur la transformation vers l'E-commerce, Amine Souici estime que le taux de pénétration important de l'Internet, l'utilisation croissante des nouvelles technologies et les compétences jeunes dans ce domaine font de l'Algérie un marché à fort potentiel de croissance au niveau du commerce électronique, mais notre interlocuteur avoue que ce domaine est très sous-exploité sur le terrain !  

 
Selon lui, l'Algérie accuse actuellement un retard par rapport aux autres pays voisins et africains dans ce créneau porteur, mais poursuit-il, le pays peut rattraper ce gap très rapidement, tant que l'adoption de la numérisation dans les échanges commerciaux est aujourd'hui impérative. 
"Tout ce que nous avons perdu, nous pouvons le récupérer en un peu de temps. Les outils nécessaires existent pour le décollage de l'E-commerce ", a-t-il affirmé en s'appuyant sur ces propos " pendant le confinement, à titre d'exemple, qui a privé les ménages de leurs traditions, de nombreux citoyens ont opté pour l'achat en ligne pour se procurer leur besoin, pendant cette période, l'achat en ligne a été de plus en plus prisé par les Algériens. Face aux recommandations de distanciation sociale et à la fermeture totale des magasins, les ménages algériens ont été contraints à recourir aux plateformes numériques pour faire de différentes commandes en ligne", a-t-il fait savoir.  
 
L'Etat doit motiver les commerçants pour utiliser les E-paiement
Les commerçants rejettent la décision du ministère du Commerce de faire circuler les transactions de paiement électronique en Algérie, par crainte de perception d'impôts et de frais supplémentaires pour chaque paiement. A ce sujet, l'invité du " Forum de la Presse " dira que " les commerçants ne peuvent pas être obligés d'utiliser les TPE pour de nombreuses raisons. " Il a expliqué que l'absence d'incitations et motivations au profit des commerçants est l'une des raisons du retard de ces transactions en Algérie, tout en indiquant que " de nombreux pays ont joué sur l'aspect de motivation avant de généraliser le E-paiement,  permettant aux commerçants de bénéficier de nombreux avantages fiscaux, à titre d'exemple. " A l'occasion, Amine Souici a appelé le ministère du Commerce à approuver une taxe symbolique, dit-il, afin de stimuler les commerçants dans un premier temps. Il justifie les inquiétudes des commerçants " la perception de l'impôt, en plus des frais du processus de paiement et de la diminution de la marge bénéficiaire  constituent une réelle préoccupation pour les commerçants", et de poursuivre " en matière de paiement électronique, le commerçant ne peut cacher la vraie valeur de ses transactions". Le conférencier a indiqué que les demandes des commerçants sur le plan fiscal doivent être prises en considération pour une déclaration de revenus commune symbolique pour une période déterminée. Il a ajouté " le ministère du Commerce doit réfléchir à des méthodes plus efficaces qui encouragent les commerçants à réussir les paiements électroniques. "
 
Plusieurs mécanismes garantissent le succès du commerce électronique  
Le succès du commerce électronique dépend du mécanisme qui n'est pas basé uniquement sur les " TPE ", mais dépend de trois piliers dans le paiement final, le code "QR", ainsi que du paiement via Internet, sont des moyens qui sont mis à la disposition des commerçants pour les fournir aux consommateurs, le président de la Commission nationale du numérique et de la sécurité informatique a évoqué les efforts de divers ministères et institutions financières pour vulgariser le paiement électronique, qui doit être accompagné pour atteindre un certain nombre d'objectifs, en changeant la composition de la masse monétaire dominée par le papier vers l'électronique. L'objectif est d'éliminer les billets de banque qui surchargent encore le volume des échanges, et ont causé une forte pression sur les banques et les bureaux de poste.
 
L'ANCA sensibilise les commerçants  
L'organisation des salons sur la numérisation et la vulgarisation du mécanisme de paiement électronique par l'ANCA, vise à sensibiliser les commerçants sur la nécessité de généraliser le mécanisme numérique dans diverses transactions commerciales, tout en soulignant que l'initiative était programmée pendant un certain temps, mais qu'elle avait été reportée en raison de la pandémie de corona. Les évènements organisés visent également à changer les mentalités en matière de paiement électronique et à entrer dans le monde de la numérisation dans diverses transactions commerciales. En plus de créer un cadre interactif entre les opérateurs économiques de tous les secteurs, à travers des programmes pratiques conjoints qui permettent de connaître les erreurs et les lacunes des institutions, afin de les corriger sur le terrain.
M.W.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Ali Mebroukine, spécialiste en droit des affaires : "La croissance va repartir en 2022"
Logements AADL: derniers préparatifs en prévision d'une opération d'envergure de distribution le 5 juillet prochain
Covid-19 : Un responsable de l'EMA suggère d'abandonner le vaccin AstraZeneca
Les défis du futur gouvernement algérien face aux turbulences géostratégiques et aux tensions socio-économiques
Selon des scientifiques : Masque et distanciation physique ont pu affaiblir le système immunitaire des enfants
 
 
 
Logements AADL: derniers préparatifs en ...

La direction générale de l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (AADL) a tenu une réunion de coordination pour ...

   
  Lire la suite
 
 
Les élections législatives couronnées de succès, en toute ...
 
Le succès de ces élections démontre la foi et les attentes que le peuple place dans l'avenir du pays et des ses ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous