Lundi 06-02-2023
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Médecines complémentaires Vers la mise en place d'un cadre juridique
 
 
Mise à jour : 25-01-2023
 

Médecines complémentaires

Vers la mise en place d'un cadre juridique

Le Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), a lancé une réflexion devant aboutir à des orientations destinées à la mise en place d'un cadre juridique réglementant les médecines complémentaires, a indiqué, sa vice-présidente, Pr Hasna Amina Messaid.

Intervenant en marge d'une Journée d'étude sur "les médecines complémentaires" organisée par le CNESE, Pr Messaid a précisé à la presse que ce dernier "s'attèle à développer les idées et orientations nécessaires devant servir de base pour l'élaboration  de propositions afin de réglementer les médecines traditionnelles".

 

Rappelant le caractère "consultatif" de cette institution, elle a ajouté que la rencontre de ce jour est "le début d'une série d'autres visant à l'élaboration d'analyses profondes sur l'ampleur de ces pratiques, parfois exercées par des personnes non qualifiées, d'où l'importance de doter ce type de soins d'une législation à même d'en encadrer l'exercice".

"En l'absence d'une loi, les conditions essentielles pour pratiquer toute discipline ne sont pas respectées", a-t-elle relevé, notant "l'absence" d'études et de statistiques inhérentes aux médecines complémentaires ou traditionnelles.

"Les médecines complémentaires constituent un potentiel énorme pour l'Algérie qui en compte environ 35 et qui peuvent créer jusqu'à 100.000 emplois, moyennant, toutefois, une organisation et une sécurisation de ces pratiques", a soutenu, de son côté, le Pr Mostefa Khiati.

Président de la commission "Démographie, Santé et Territoires" au CNESE, ce dernier a déploré des pratiques "clandestines", citant notamment la "Hidjama" (soins par ventouses) à laquelle s'adonne le tout-venant, avant de plaider pour la formation des médecins et paramédicaux afin de pratiquer "en toute légalité" ces médecines alternatives aux soins conventionnels, que ce soit au niveau des hôpitaux ou des cabinets privés.

Il a cité, dans le même contexte, l'exemple de la plus ancienne d'entre elles, l'acupuncture, en l'occurrence, qui est dispensée par l'hôpital de Ben Aknoun à Alger, de même que l'hydrothérapie, introduite dans l'éventail des soins proposés par les centres de thalassothérapie publics et privés.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qualifie de médecines alternatives un vaste ensemble de pratiques de santé différentes de la médecine conventionnelle et pas (ou peu) intégrées au système de santé d'un pays, à l'instar de l'ostéopathie, la chiropraxie, l'hypnose, la mésothérapie, l'auriculothérapie, ou  l'acupuncture.

Omar A

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Algérie-France Le Chef d’état-major de l’ANP s'entretient à Paris avec son homologue français
 

Algérie-France

Le Chef d’état-major de l’ANP s'entretient à Paris avec son homologue ...

Voir détail
   
Un mixe énergétique plus équilibré : Le plan du gouvernement pour maîtriser la consommation
 

Un mixe énergétique plus équilibré :

Le plan du gouvernement pour maîtriser la consommation ...

Voir détail
   
Transition énergétique Le processus ne sera pas de tout repos
 
Malgré un consensus de plus en plus large, de sérieux obstacles pour réduire à zéro les émissions nettes ...
Voir détail
   
Lutte contre l'asphyxie par gaz brulés, foncier économique et l'agriculture Les directives du Président Tebboune
 
 
Le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, a ...
Voir détail
   
 
 
Ballon abattu Pékin fustige la décision américaine
Tableau de compétitivité des économies arabes La position de l'Algérie en amélioration
La cohésion sociale est le pilier de la citoyenneté
"Marocgate" Le Parlement européen lève l'immunité de deux élus
Pourquoi l’Algérie s’oppose au plafonnement des prix du gaz ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous