Mercredi 25-05-2022
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Remodelage de l'économie nationale La véritable dimension
 
 
Mise à jour : 23-01-2022
 
Mettre tout le monde sur la même ligne de départ en ce qui concerne la relance économique, exige des engagements précis et une option à moyen et long termes réalistes adaptée à l'ampleur des besoins et des problèmes. Il est donc évident qu'on s'oriente vers une portée pratique visant les aspects de développement  et dans le même temps forcer l'économie nationale à sortir de son laxisme persistant et de ses maux chroniques. 
 
La relance économique est à présent une nécessité vitale pour l'oxygénation du développement national. Dans ce cadre le chef de l'Etat semble en convenir, en décidant que l'année 2022 sera l'année économique par excellence. Si le pari est tenu jusqu'au bout, il ne fait pas de doute que sa force d'exemple sera contagieuse et donnera à l'économie nationale la chance d'atteindre son maximum d'efficience de croissance, de création de richesses, de remodelage du niveau de vie des populations, de création d'emplois et de dépendance accrue de la rente du pétrole. 
Ces questions ont été abordées respectivement mardi par le chef de l'Etat et le chef d'état-major de l'ANP au siège du MDN, traçant les voies et les moyens de dépasser le cadre traditionnel qui était de mise en terme de politique de développement telle qu'elle était conduite jusqu'à présent au sein des différents secteurs économiques et qui ne pouvait déboucher sur une véritable remise en question qui façonnent la véritable dimension du développement économique. 
En effet, la volonté politique de remodeler l'économie nationale, d'instaurer des règles et des critères spécifiques est apparue clairement dans les propos du président Abdelmadjid Tebboune et du Chef d'état-major de l'ANP, Saïd Chengriha et qui ont abordé les sujets essentiels tels que la diversification économique, la diversification des ressources financières, la concrétisation de la sécurité alimentaire, l'autosuffisance des domaines à caractère stratégiques mais aussi la stabilité et la sécurité du pays gage de la réussite du développement durable, démontre que le pays s'est mis à chercher de dépasser le cadre conceptuel classique de son développement global, sans se laisser enfermer dans des raisonnements économiques et sociaux limités.
Il ne fait pas de doute que l'étape à venir tendra à réinterpréter un nouveau modèle économique ouvert, voire inédit en intégrant et en exploitant à la fois un nouveau concept visant les contraintes et les déséquilibres. 
Ce qui signifie que l'année 2022 sera consacrée à la relance économique, d'efforts et de nouveaux exploits et acquis prometteurs dont la finalité de remettre l'Algérie sur les rails du développement et du progrès. Il n'est donc plus permis de rester enfermer dans des concepts traditionnels d'analyse pour interpréter valablement la planification, et les moyens de mise en œuvre du développement. Aux arguments anciens visant à expliquer le déficit et le retard économique s'ajoutent des arguments nouveaux qui mettent en cause directement les plans et les projets réalisés durant les deux dernières décennies, erreurs dans les priorités industrielles et agricoles, rôle des secteurs public et privé, etc. 
Ces observations ne sont pas dénuées de réalités mais encore faudra-t-il distinguer causes et effets en les interprétant dans un contexte national nouveau et de solutions réalistes qui tiennent compte des " exigences " économiques et des " contraintes " internationales. Si l'on revient aux propos et orientations du chef de l'Etat et du chef d'état-major de l'ANP, ils ont chacun formulé des principes et des critères définissant la nouvelle stratégie économique du pays à travers des concepts adaptés au monde actuel et ne pas le reconnaître  et d'adhérer serait placer l'Algérie au seuil  d'une ère porteuse de graves problèmes sociaux et économiques. 
D'ailleurs l'économie mondiale ne se satisfait plus des explications " mécanistes " qui justifient la concentration scientifique, technologique et financière. A ce sujet, certains experts parlent toujours d'un monde multipolaire qui remodèle sans cesse son environnement mondial. Il s'agit en fait d'une conception également mécaniste qui ne résout aucun problème. 
A Z.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Pendant que l'or noir avoisine les 90 dollars sur les marchés mondiaux Le brut algérien a gagné plus de 28 dollars en 2021
 
Les cours du brut algérien, le Sahara Blend, ont gagné plus de 28 dollars en 2021, s'établissant à 70,89 dollars le baril, soutenus notamment par le ...
Voir détail
   
Port d'Alger Recul de l'activité au 3ème trimestre 2021
 
L'activité du port d'Alger durant le 3ème trimestre 2021, a accusé une baisse, aussi bien pour le mouvement de la navigation des opérants que pour ...
Voir détail
   
Pénurie des produits alimentaires La mission d'information de l'APN achève ses travaux
 
 
La Commission des affaires économiques, du développement, de l'industrie, du commerce et de la planification à ...
Voir détail
   
Algérie poste : Renforcement du réseau postier en zones reculées et isolées
 
Le directeur central à Algérie Poste, Ben Ayoub Hadj Ahmed, a indiqué que le réseau postal de l'opérateur public est le plus grand ...
Voir détail
   
Zones d'ombre qui ont bénéficié de 1105 projets Bordj Bou-Arreridj cœur industriel du pays et le moteur de sa réussite économique
 
Capitale des Bibans, la wilaya de Bordj Bou-Arreridj connue depuis quelques années par sa vocation agricole-élevage, s'est transformée en un laps de temps ...
Voir détail
   
 
 
Guerre économique occidentale Poutine estime que la Russie "résiste très bien"
Le Coût du hadj 2022 avoisine le un million de dinars Les futurs hadjis en colère
Clarification socio-politique
Importation d'équipements de production rénovés: mesures pour garantir la transparence
A partir d'aujourd'hui Le Président Tebboune entame une visite d'Etat en Italie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous