Vendredi 03-12-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Réussir la stratégie d'exportation Une chaîne logistique moderne et intégrée est plus que nécessaire
 
 
Mise à jour : 25-11-2021
 
L'Algérie doit optimiser ses infrastructures réalisées dans le secteur du transport à travers la mise en place d'une chaîne logistique "moderne et intégrée" afin de réussir sa stratégie d'exportation et réduire les coûts de ses importations, ont recommandé des experts dans ce domaine.
 
Lors d'un séminaire tenu dans le cadre du Salon international de transport et de la logistique "Logistical 2021", les intervenants ont insisté sur l'impératif de développer une stratégie nationale de la logistique afin de promouvoir les exportations nationales et réduire les coûts des produits importés, notamment après la pandémie de Covid-19 qui a fait exploser les prix du fret au niveau international.
D'après l'ancien directeur des transports maritimes et des ports au niveau du ministère du Transport, Abdelkrim Rezal, les coûts de fret maritime ont passé de 3.000 dollars à 14.000 dollars en l'espace de trois ans. "Une hausse qui grève le budget des entreprises certes mais également du consommateur qui en paye le prix", a-t-il fait constater.
M. Rezal a rappelé, à ce propos, la stratégie nationale décidée par les pouvoirs publics pour améliorer les services logistiques en réduisant les coûts des échanges commerciaux.
Cette stratégie, a-t-il poursuivi, s'inscrit dans le cadre de la nouvelle politique orientée vers les exportations hors hydrocarbures et la diversification de l'économie nationale. Pour sa part, la présidente du Symposium international sur la trans-logistique, le transit et l'entreposage des marchandises (SITTEM) Hind Benghanem, a évoqué le volet de la digitalisation pour accélérer les opérations commerciales et endiguer les contraintes bureaucratiques qui entraînent des surcoûts inutiles. Selon elle, "il est temps de vaincre toutes les réticences et de faire confiance aux compétences des start-up qui excellent dans le domaine des TIC en tirant profit de leur savoir-faire dans le cadre du partenariat public-privé".
Pour sa part, le directeur général de Lloyd's Algérie, Salah Boudemala, a attiré l'attention sur les risques de la logistique "connectée". Dans ce cadre, il a insisté sur l'impératif pour l'Algérie d'accompagner cette digitalisation, nécessaire à sa performance logistique, par un système de sécurité développé contre les cyber-attaques fréquentes qui visent le monde maritime et les transports en général. "Cette digitalisation de la marine qui s'est généralisée dans les pays développés et les pays émergents a créé un nouveau risque lié à la connectivité", a-t-il fait savoir, en prévenant que les cyber-attaques présentent des risques graves allant de l'accès aux données jusqu'au dysfonctionnement des infrastructures maritimes et le détournement des conteneurs. Pour étayer ses propos, il a rappelé les données diffusées par le site Vanguard, selon lequel le système d'information du monde maritime aurait subi, entre 2017 et 2020, une augmentation des cyber-attaques de l'ordre de 900%.
Ce même intervenant a enfin souligné la nécessité de tirer parti de la digitalisation pour gagner en flexibilité et fiabilité dans la gestion des flux logistiques tout en instaurant un système de sécurité performant  contre ces attaques.
H. M.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Tourisme Un nouvel arsenal juridique pour cadrer avec les exigences de l'heure
 
Projets de loi relatifs au code pénal et à la spéculation illicite
La Commission des affaires juridiques à ...
Voir détail
   
ALGERAC : Remise du premier certificat d'accréditation d'un Laboratoire national d'analyses minières à la fin de ce mois
 
Le directeur général de l'Organisme algérien d'accréditation (ALGERAC), Noureddine Boudissa, a annoncé hier la remise à ...
Voir détail
   
Transition énergétique : Les défis des énergies renouvelables en Algérie pour les dix prochaines années
 
En 2018, le mix énergétique algérien était composé de 1% de gaz de pétrole liquéfié (GPL), 20% de produits pétroliers ...
Voir détail
   
Installation des membres de la Cour Constitutionnelle Le Président Tebboune instaure de nouvelles traditions républicaines
 
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a réellement fait bouger les lignes et instauré de nouvelles pratiques républicaines, dignes ...
Voir détail
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous