Samedi 16-10-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Élargissement de la coopération algéro-russe : Tout pour diversifier le partenariat stratégique
 
 
Mise à jour : 25-09-2017
 
Alors que les secteurs de l'énergie et du nucléaire civil entre l'Algérie et la Russie connaissent des résultats probants, le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, veut élargir cette dynamique à d'autres secteurs entre les deux pays. 
Et c'est ainsi que M. Raouya a déclaré lors de son intervention à l'ouverture des travaux de la 8ème session de la Commission mixte algéro-russe qu'il a co-présidée avec le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, que "Nous devons poursuivre notre action commune pour aller au-delà des secteurs actuels de coopération et nous souhaitons la diversification de notre partenariat stratégique".
Il est très important de rappeler, au passage, que l'Algérie et la Russie sont liées par un Partenariat stratégique signé en avril 2001 à Moscou. La 7e session de la Commission de coopération économique, commerciale, scientifique et technique algéro-russe s'était tenue en juillet 2015 à Moscou. Elle avait été couronnée par la signature d'un procès-verbal englobant plusieurs recommandations multisectorielles visant le développement et le raffermissement des relations bilatérales.
Lors de la 8eme session qui a pris fin samedi, le ministre des Finances, M. Raouia a insisté sur l'instauration d'un partenariat multisectoriel sur des bases solides. Et pour être plus précis, il s'agit essentiellement des secteurs de la formation professionnelle, de la recherche scientifique et technique et de la culture qui viendront s'ajouter à ceux de l'industrie, des transports, du nucléaire civil et de l'énergie. 
Affichant son optimisme quant au développement régulier des relations entre les deux pays, le ministre a fait part de sa satisfaction de "la vigueur des relations algéro-russes" tout en indiquant le  souhait de l'Algérie de construire un "partenariat gagnant-gagnant" entre les deux pays.
Et pour ce faire, il faut le construire selon lui, sur les acquis de l'expérience de la coopération bilatérale des deux pays de longue date, en vue de concrétiser le partenariat stratégique souhaité, tout en appelant les entreprises russes à être plus présentes et plus actives en Algérie.
Et là, il est évident qu'il faut rappeler que le forum économique algéro-russe tenu en Russie en 2016 avait été une "étape importante" pour la concrétisation de ce partenariat, le ministre a considéré que c'est la mise en œuvre d'un partenariat direct entre les entreprises des deux pays qui donnerait le coup d'envoi au  partenariat stratégique souhaité.
De son côté, le ministre russe de l'Energie a insisté sur le renforcement de la coopération entre les deux pays, notamment dans le secteur industriel, et ce, en vue de faire profiter l'Algérie de l'expérience russe dans ce domaine.
M. Novak a également assuré l'engagement de la Russie en vue de donner suite à la demande de la partie algérienne de renforcer la coopération dans le domaine de la formation professionnelle notamment dans le secteur industriel et le transport maritime.
 
L'Algérie, la Russie et la stabilisation du prix du pétrole
Face à la chute spectaculaire des prix du brut depuis mi-2014, l'Opep et des pays producteurs hors-Opep, dont la Russie, avaient convenu, en décembre 2016 à Vienne, d'un accord pour agir ensemble en réduisant leur production d'un total avoisinant 1,8 mbj à partir de janvier 2017 à raison de 1,2 mbj par l'Opep et 600.000 bj par onze pays hors-Opep (Russie, Azerbaïdjan, Brunei, Bahreïn, Guinée équatoriale, Kazakhstan, Malaisie, Mexique, Oman, Soudan et Sud-Soudan). Et dans ce même ordre d'idée, le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, n'a pas omis d'affirmer que l'Algérie et la Russie avaient contribué à la stabilisation des prix du pétrole sur le marché international. "Nos deux gouvernements ont contribué à la stabilisation des prix du pétrole dans le cadre de la coopération entre les pays membres de l'Opep et les pays non-membres de l'Opep".
D'autre part,  M. Novak a souligné que dans le domaine de la coopération en énergie, "l'Algérie et la Russie, qui sont membres du Forum des pays exportateurs de gaz, ont des positions communes au sein de ce forum sur les principales questions". Selon le ministre russe, la coopération dans le domaine de l'énergie entre les deux pays existe depuis de longues années, et elle a été renforcée par l'existence d'un groupe de travail dédié au domaine de l'énergie. 
Dans ce cadre, il a cité le mémorandum d'entente signé entre Sonatrach et le groupe russe du pétrole Rosneft dans les domaines de la prospection, des infrastructures et du transport des hydrocarbures. 
Par ailleurs, la compagnie de pétrole russe Lukoil envisage de prendre part aux appels d'offres qui seront lancés dans ce sens, a indiqué le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak.
"Lukoil a exprimé son désir de participer aux appels d'offres pour le développement des champs de pétrole en Algérie. Son intérêt est porté aussi bien pour les projets onshore que pour ceux de l'offshore", a déclaré M. Novak à l'issue de ses entretiens avec le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, en marge des travaux de la 8ème session de la Commission mixte algéro-russe. La très célèbre agence russe d'information TASS, n'a pas hésité à écrire de son côté que "L'Algérie est un important producteur de gaz naturel et l'un des trois principaux producteurs de pétrole sur le continent africain. Les réserves prouvées de gaz naturel en Algérie s'élèvent à 4,5 billions de mètres cubes et les réserves de pétrole équivalent à 1,5 milliard de tonnes".
M. Novak à fait part de l'intérêt de "beaucoup d'entreprises russes dans le secteur de l'énergie à investir en Algérie", appelant toutefois, les entreprises algériennes à "être plus actives sur le marché russe".
Le ministre russe a considéré que le secteur de l'énergie est un "volet prioritaire" pour l'Algérie et la Russie qui sont deux pays "clés" dans le marché international.
"C'est pourquoi nous développons notre coopération dans un esprit gagnant-gagnant", a ajouté M. Novak soulignant que le secteur énergétique était "plein d'opportunités de coopération".
 
Signature prochaine de 8 accords entre les deux pays
Dans un point de presse tenu à l'issue des travaux de la 8e session de la Commission mixte algéro-russe, le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, et le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak  ont annoncé que lors de cette prochaine visite  prévue le 10 octobre prochain à Alger, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, de nouveaux accords de coopération seraient signés entre les deux pays. Selon M. Novak, cette visite devrait être couronnée par la signature de 8 accords.
Pour le moment, plusieurs projets de partenariats entre des opérateurs économiques algériens et russes sont en phase de négociation, certains sont même en phase de finalisation, notamment dans les domaines de l'agro-alimentaire, la logistique et la mécanique, a indiqué à Alger, la directrice générale de la Chambre algérienne du commerce et de l'industrie (Caci), Ouahiba Behloul.
"Nous voulons, à court et à moyen termes, profiter d'une conjoncture internationale favorable pour placer nos produits agricoles et agro-alimentaires sur le marché russe qui reste très demandeur et très porteur pour les produits algériens, mais les objectifs à long terme, reste de pouvoir créer, ici en Algérie et en Russie, des entreprises mixtes", a souligné Mme Behloul, en marge du forum d'affaires algéro-russe tenu en marge des travaux de la 8ème session de la Commission  mixte algéro-russe.
A cet effet, plusieurs projets de partenariats entre des opérateurs économiques algériens et leurs homologues russes "sont en phase de négociations, certains sont même en phase de finalisation", notamment dans les domaines de l'agro-alimentaire, la logistique et la mécanique, a-t-elle précisé.
Le Forum d'affaires algéro-russe s'est tenu en la présence d'une cinquantaine d'operateurs nationaux et une vingtaine d'entreprises russes, de différents secteurs, notamment l'agro-industrie, l'industrie  pharmaceutique, la logistique, la mécanique et l'aéronautique.
Ce forum d'affaires, le troisième en dix-huit mois, a été coprésidé par le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya et le ministre russe de l'Energie, M. Alexandre Novak, en présence du vice-président de la Caci, Riad Amour et l'ambassadeur de la fédération russe en Algérie, Igor Beliaev.
Lors de son allocution d'ouverture de cet évènement, M. Raouya a souligné que la tenue du forum "note l'intérêt accordé par nos autorités respectives au développement et au raffermissement des relations économiques  bilatérales, d'une part, et l'encouragement de nos opérateurs économiques à tisser des liens durables et la mise en place de partenariats porteurs et créateurs de richesse pour les économies des deux pays".
Dans ce sens, le ministre a incité les opérateurs des deux pays à créer des partenariats "plus concrets" à la lumière des opportunités identifiées au cours du forum économique bilatéral tenu à Moscou en avril 2016.
Pour sa part, M. Novack a indiqué, dans son allocution, que l'Algérie prend une place de "leader" parmi les partenaires de la Russie en Afrique et dans le monde entier, précisant que les échanges commerciaux, entre les deux pays, ont doublé en 2016 par rapport à 2015, alors qu'ils étaient en  progression de 30% en 2017 par rapport à l'année précédente.
Notant que les échanges économiques actuels "ne reflètent pas" le potentiel de coopération prometteur, le ministre russe a, par ailleurs, souligné l'intérêt de son pays pour mettre des projets en commun, sur le territoire russe, notamment pour la production de produits agricoles, invitant ainsi les opérateurs algériens et russes à "discuter dans ce sens" pour la création d'entreprises mixtes.
A noter enfin que selon les données de la Caci, les exportations de l'Algérie vers la Russie se sont établies à plus de 8 millions de dollars en 2016, notamment en produits agricoles et biens de consommations, contre des importations de plus de 561 millions de dollars, notamment les énergies et lubrifiants, les produits bruts et biens d'équipement agricoles et industriels.
Saïd B.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Commission des finances et du budget de l'APN : Le projet de loi sur la monnaie sera présenté mardi prochain
 
Portant amendement de l'ordonnance relative à la monnaie et au crédit en vigueur, un projet de loi sera présenté mardi prochain par le ministre des ...
Voir détail
   
Autoroute Est-Ouest : Les travaux du dernier tronçon reliant la Tunisie bientôt relancés
 
En dépit des difficultés financières que traverse le pays, le chef de l'Etat a instruit le ministre des Travaux publics de relancer les travaux ...
Voir détail
   
Plan d'action du gouvernement : Résister et combattre la subversion socio-politique
 
En manifestant massivement leur confiance au gouvernement à travers son plan d'action, les députés ont par la même occasion signifié qu'ils ...
Voir détail
   
Complexe sidérurgique Sider El Hadjar : Le haut fourneau redémarre
 
A l'arrêt depuis le début de la pénurie d'eau ayant affecté la wilaya d'Annaba, le haut fourneau n°2 du Complexe Sider El Hadjar a ...
Voir détail
   
Tourisme et artisanat traditionnel : Laghouat établit un plan pour promouvoir le secteur
 
Un plan visant la promotion du tourisme et  de l'artisanat traditionnel dans la wilaya de Laghouat a été établi par la  direction du tourisme et de ...
Voir détail
   
Hausse des prix des produits agricoles : La fluctuation de l'offre, première cause
 
Une non maîtrise du marché serait-elle probable ?et ce à cause du taux annuel d'inflation des prix des produits agricoles sur les marchés de ...
Voir détail
   
Conseil de la nation : Présentation aujourd'hui du Plan d'action du gouvernement
 
Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, présentera aujourd'hui une communication sur le Plan d'action du gouvernement devant le Conseil de la nation, après son ...
Voir détail
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous