Lundi 25-10-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Internationnal  
 
 
 
Covid-19 : Nous sommes encore loin de réaliser l'objectif de l'immunité collective
 
 
Mise à jour : 25-10-2021
 
Plusieurs spécialistes de la Santé publique ont attribué la faible adhésion des citoyens sur les points de vaccination à la baisse de la gravité de la troisième vague de Covid-19 et au début de recul de l'épidémie, comme en témoignent les bilans quotidiens de contaminations enregistrés durant les 11 semaines passées qui confirment la sortie de l'Algérie de la phase dangereuse.
 
Le professeur Bukhari Youssef, directeur de la prévention de la Direction de la santé et de la population et membre du comité de vaccination au CHU d'Oran, a indiqué que l'Algérie est passée il y a quelques semaines à la " ligne verte " qui suit les zones rouge et orange dans la classification mondiale des maladies infectieuses.
Il a souligné que la carte épidémiologique en Algérie révèle une courbe décroissante du nombre de cas positifs au cours de la période du 28 septembre au 19 octobre. 
Selon le même spécialiste, ces grandes réalisations dans la lutte contre le Covid-19 par l'Algérie ne doivent pas être abandonnées, exprimant son regret devant les chiffres modestes affichés par la campagne nationale de vaccination à travers les points de vaccination dans les wilayas de pays durant cette période, qui se caractérise par une stabilité épidémiologique.
" Nous sommes loin de l'objectif ultime que les autorités sanitaires du pays aspirent à atteindre en atteignant 70% de l'immunité collective avant la fin décembre de cette année ", a-t-il souligné.
En clair, le professeur Bukhari a déclaré qu'il existe des wilayas qui ne dépassent pas 40 % des vaccinations de leurs citoyens, ce qui appelle à un retour aux centres de vaccination, pour briser les souches renouvelées du virus d'origine, face à l'émergence des mutants dans les pays des continents américain et asiatique durant la période actuelle.
Le spécialiste a ajouté que les données confirment que les réticences proviennent de deux groupes principaux de personnes, le premier ayant entre 35 et 45 ans, et le second entre 50 et 65 ans, estimant que la vaccination obligatoire est peu probable. 
De son côté, le docteur Aishouba Abdeldjalil, spécialiste en médecine préventive, a affirmé que l'Algérie n'atteindra pas " l'immunité collective " si l'actuel écueil perdure dans la campagne nationale de vaccination prônée par les autorités sanitaires du pays pour éviter l'émergence d'autres vagues qui pourraient ramener la situation épidémiologique à la case départ.
Il a décrit la vaccination comme la " seule arme " actuellement disponible pour freiner les nouvelles vagues virales et protéger le pays des répercussions de la pandémie.
Le spécialiste a noté que certaines personnes sont en retard dans la prise des deux doses du vaccin, et il a appelé tous les groupes ciblés, à partir de 50 ans et plus, à participer à ce processus et à se rendre au centre de vaccination le plus proche, expliquant que la raison des réticents reste inconnue jusqu'à présent, considérant que le comportement de ceux qui s'abstiennent de se faire vacciner, résulte d'une situation injustifiée, car ils mettent en dangerde contamination tout le monde.
H. M.
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Covid-19 au Royaume-Uni : Le sous-variant Delta placé sous surveillance sanitaire
 
Alors que le Royaume-Uni enregistre une résurgence de l'épidémie, les autorités de santé du pays ont annoncé vendredi avoir mis sous ...
Voir détail
   
Mali : Les signataires disposés à mettre en œuvre l'Accord de paix et de réconciliation
 
Les mouvements maliens signataires de l'Accord de paix et de réconciliation, issu du processus d'Alger, ont affirmé samedi leur disposition à mettre en ...
Voir détail
   
Erdogan ordonne l’expulsion de 10 ambassadeurs, Ankara piétine
 
Aucune déclaration officielle n’a été faite par le ministère turc des Affaires étrangères après que Recep Tayyip Erdogan a ...
Voir détail
   
 
 
Le ministère lance le programme "INNODEV " : Une campagne de sensibilisation et formation pour les PME-PMI
Une réunion rassemblera aujourd'hui le ministre de l'éducation nationale avec 26 syndicats : Le gouvernement renforce les liens avec les syndicats, afin d'anticiper la fronde sociale
Coopération L'Algérie signe un accord-cadre avec la Croix-Rouge italienne
Covid-19 : Nous sommes encore loin de réaliser l'objectif de l'immunité collective
Dettes des Algériens envers les compagnies d'assurances Les pertes estimées à 8 700 milliards de centimes
 
 
 
Le ministère lance le programme ...

Une campagne de sensibilisation à l'adresse des petites et moyennes entreprises dans 13 wilayas, dans le cadre du programme " INNODEV ", sera organisée du ...

   
  Lire la suite
 
 
Les germes de la propre destruction de la monarchie alaouite
 
Le Maroc n'est jamais satisfait de l'indépendance de l'Algérie, de son épanouissement et de sa position ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous