Dimanche 11-04-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Maghreb  
 
 
 
Maroc: Des ONG de droits de l'Homme exigent un procès équitable pour Omar Radi
 
 
Mise à jour : 08-04-2021
 
Des organisations internationales de défense des droits de l'Homme ont signé une pétition dans laquelle elles appellent les autorités marocaines à assurer un procès équitable au journaliste et militant Omar Radi qui sera entendu mardi pour des faits "d'atteinte à la sécurité de l'Etat" et de "viol". 
 
Ces organisations dont Amnesty International, Human Rights Watch, Project on Middle East Democracy, Cairo Institute for Human Rights Studies ou encore The Freedom Initiative ont estimé que les autorités marocaines auraient dû accorder à Omar Radi la liberté provisoire, notant que la détention devrait être "l'exception et non la règle". Le procès du journaliste marocain "s'ouvre dans un contexte où ce qui reste de la liberté de la presse au Maroc est sous embargo, et ceux qui osent critiquer publiquement le régime, de plus en plus répressif, font face à des poursuites pour des accusations douteuses et font l'objet de campagnes de calomnie par des médias étroitement liés aux autorités", assurent les signataires de la pétition qui déplorent, dans ce contexte, la disparition récente de Akhbar al-Yaoum, "l'un des derniers journaux indépendants du pays". "Les autorités marocaines maintiennent M. Radi en détention provisoire depuis le 29 juillet 2020, sans lui avoir fourni une seule fois une justification crédible pour expliquer le fait de l'avoir privé de sa liberté, au mépris des normes internationales", protestent les organisations des droits de l'Homme. Elles invitent, en outre les "autres Etats" à placer le cas de Omar Radi au "plus haut niveau" de leurs priorités et de faire pression sur les autorités marocaines afin qu'aucune personne ne soit détenue, à l'avenir, avant le début de son procès sauf motif impérieux. Par ailleurs, les auteurs de la pétition affirment que le dossier d'accusation relatif à l'atteinte à la sécurité de l'Etat est vide et ne contient aucun élément susceptible de prouver que Omar Radi ait fourni des informations à des diplomates étrangers comme l'affirment les autorités. Concernant le procès pour viol, les organisations des droits de l'Homme rappellent que M. Radi avait affirmé que la collègue ayant porté plainte était  "consentante" le soir de leur rencontre. "Les autorités ont accusé le journaliste marocain Imad Stitou de complicité dans le viol, après un témoignage fait par ce journaliste corroborant la version des événements de M. Radi", ajoutent les auteurs de la pétition. Les autorités ont porté plainte contre Omar Radi peu de temps après qu'Amnesty International a publié un rapport selon lequel le téléphone du journaliste "avait été la cible à plusieurs reprises de logiciels espions sophistiqués, et après des mois d'articles attaquant M. Radi sur des sites Web soupçonnés d'être étroitement liés aux services de sécurité", soulignent les organisations des droits de l'Homme.
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Au Maroc, des affiches «daéchiennes» suscitent crainte et indignation
 
Depuis quelques jours, les murs des grandes artères de la ville de Tanger au nord du Maroc ne sont plus les mêmes. À leur peinture blanche ...
Voir détail
   
Mali: L'ONU appelle les autorités de transition à accélérer les réformes
 
 
Le Secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, a appelé mardi les ...
Voir détail
   
 
 
Hydrocarbures : Le pétrole termine la semaine en légère baisse
ANADE : Le seuil minimum des fonds propres pour les étudiants et les chômeurs fixé à 5 % (JO)
Décès du prince Philip: Le Président Tebboune présente ses condoléances à la reine Elizabeth II
Covid-19 : La réponse du FMI a été une bouée de sauvetage pour les pays en difficultés Par : R.N.
Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains
 
 
 
Covid-19 : La réponse du FMI a été une ...
La réponse "agile et proportionnée" du FMI à la pandémie de Covid-19, notamment en élargissant ses panoplies de prêts et en augmentant les limites d’accès, a fourni une bouée de sauvetage essentielle aux pays membres confrontés à d’importants ...
   
  Lire la suite
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous