Mardi 11-05-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Maghreb  
 
 
 
La campane des mdias espagnols contre Ghali vise ternir l'image du Polisario
 
 
Mise à jour : 11-05-2021
 

La campane menée par des médias espagnols depuis l'hospitalisation, en Espagne, du président sahraoui Brahim Ghali avait pour seul but de ternir l'image de la lutte légitime du Front Polisario, assure l'avocat et diplomate sahraoui, Me Mouloud Said Haddamin. 

"Un procès qui n'a aucune base juridique a fait la une d'une grande partie des médias espagnols. La raison ? Ternir l'image de la lutte légitime du Front Polisario et au passage, gagner l'amitié du royaume alaouite", a affirmé Mouloud Said Haddamin dans une tribune publiée dans le journal Ecsahraoui. Il a accusé principalement l'agence de presse espagnole EFE d'avoir tenté de faire croire que le président sahraoui, admis à l'hôpital San Pedro dans la région de  Logro?o, après avoir été atteint de la Covid-19, faisait l'objet d'une plainte pour crime contre l'humanité. Une plainte qui aurait poussé la justice, selon la même agence, à engager une procédure judiciaire contre M. Ghali. L'auteur de la tribune estime que les médias espagnols qui ont relayé cette fausse information espéraient une aide financière du Maroc, notant qu'ils étaient allés, "encore plus loin et ont fabriqué plusieurs étapes d'un processus judiciaire dont il n'y a eu aucune, sauf peut-être l'admission du procès". "On a dit à quelqu'un : "vous déposez la plainte, le reste ne vous regarde pas". Ou, en d'autres termes, "un procès a été intenté non pas pour obtenir une certaine voie judiciaire, mais pour obtenir une voie médiatique retentissante", explique l'auteur. Par ailleurs, Mouloud Said Haddamina a rejeté l'allégation selon laquelle, le président sahraoui était entré en territoire espagnol sous une fausse identité.
"L'Etat espagnol, par l'intermédiaire de la plus haute autorité du ministère des Affaires étrangères, a déclaré qu'il avait accepté de recevoir le Secrétaire général du Front Polisario en tant que personne atteinte de Covid 19", insiste l'auteur de l'article.
"L'Etat espagnol, à la demande d'un Etat tiers, a accepté de recevoir le Secrétaire général du Front Polisario pour un traitement contre la Covid-19. Et le patient étant entré, comme il ne pouvait en être autrement, avec son propre passeport diplomatique et avec l'accord de deux Etats voisins". "Soit ils (les médias) prennent les lecteurs pour des imbéciles, soit le besoin d'enveloppes en provenance du sud est extrêmement pressant", s'insurge le diplomate qui a rappelé que plusieurs organisations internationales se rendent régulièrement dans les territoires sahraouis et qu'aucune n'a enregistrée de plainte pour crimes contres l'humanité impliquant le Front Polisario. "Dans un territoire où, il n'y a pas longtemps, le secrétaire général de l'ONU a atterri et où le gouvernement espagnol affecte un avion pour le transport des envoyés de l'ONU, quelqu'un veut nous faire croire que, durant l'été 2019, des crimes contre l'humanité ont été commis que, d'ailleurs, seuls les yeux d'une personne, la plaignante, liée au Maroc, pour être plus précis, ont pu voir", s'étonne Haddamin.
Mercredi dernier, le Haut tribunal espagnol de l'Audience nationale a démenti avoir convoqué le président sahraoui. Deux jours plus tôt, la cheffe de la diplomatie espagnole, Arancha Gonzalez Laya, a affirmé que le secrétaire général du Front Polisario, quittera l'Espagne au terme de son hospitalisation.  La ministre espagnole a rappelé, au cours d'une conférence de presse, que le président Ghali avait été admis dans un hôpital en Espagne pour "des raisons humanitaires" ajoutant que "quand ces raisons humanitaires prendront fin, M. Ghali quittera évidemment  l'Espagne".




Les allégations marocaines sur le soutien militaire iranien au Front Polisario "ne reposent sur rien" 

Le membre du Secrétariat national du Front Polisario, chargé de l’Europe et l’Union européenne, Oubi Bouchraya, a déclaré dimanche que les allégations du ministre marocain des Affaires étrangères, sur le soutien militaire iranien au Front Polisario ne reposent sur rien. "Le rejet par l'ensemble de la Communauté internationale de la déclaration illégale de l'ancien président américain Donald Trump concernant la considération unilatérale de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental occupé, a provoqué à Rabat une forme d’hystérie conduisant les autorités du royaume suivies par la presse aux ordres, à des réactions hors du commun", a soutenu M. Oubbi dans une déclaration de presse. Ouverture de crises bilatérales avec les pays voisins, a-t-il ajouté, expliquant qu'en particulier avec plusieurs pays européens et mise en scène de mensonges et d’accusations sans fondement. Selon des médias, la dernière est due au MAE du Maroc qui, dans un entretien télévisé avec la Présidente de l'AIPAC – USA, jeudi dernier, a repris son "disque rayé" du Premier mai 2018, dont il détient la "propriété intellectuelle", suivant lequel le "Front Polisario recevrait des armes de l’Iran ainsi qu’une formation militaire pour ses cadres". "Pour la plupart des capitales au monde et les observateurs internationaux ces assertions sont simplement des blagues qui n’impressionnent personne", a soutenu M. Oubbi Cependant, souligne le diplomate sahraoui, "le Front Polisario oppose de nouveau un démenti catégorique et saisit l'occasion pour rappeler au MAE du Maroc le défi que nous lui avons lancé il y a trois ans pour présenter des preuves aussi simples soient-elles confirmant ses allégations, qui n'existent que dans l'imaginaire de celui qui a pris goût à les répéter, au gré des saisons"

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
HORMIS LES DIVISIONS ENTRE LEST ET LOUEST QUI REFONT SURFACE La Libye dnonce lingrence des pays occidentaux
 
L’instance du ...
Voir détail
   
Transport du gaz algrien vers lEurope : Les revenus du Maroc ont baiss de 55% en 2020
 

En 2020, le Maroc a vu ses ...

Voir détail
   
 
 
Alger Les laurats du Prix d'Alger de rcitation du Coran honors
Cong de maternit: Une campagne d'information sur les demandes en ligne
Jijel: Apparition de physalies sur la plage de Sidi Abdelaziz et Bni Belad
HORMIS LES DIVISIONS ENTRE LEST ET LOUEST QUI REFONT SURFACE La Libye dnonce lingrence des pays occidentaux
Distribution de 5000 logements de diffrentes formules Alger Abdelaziz Djerad prside la crmonie
 
 
 
La reforme du Service public augmentera ...

Par : R.N.

Le président du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), Rédha Tir, a affirmé ...

   
  Lire la suite
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous