Lundi 06-02-2023
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Internationnal  
 
 
 
Le deuxième sommet Russie-Afrique conduira leurs relations vers de nouveaux horizons Lavrov fustige les tentatives de Washington d'intimider des ...
 
 
Mise à jour : 24-01-2023
 
Répondant à une question de Sputnik, le chef de la diplomatie russe a constaté que les États-Unis heurtent la fierté des nations africaines et celle des pays d'Asie et de l'Amérique qui cherchent à coopérer avec Moscou.
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a commenté pour Sputnik les tentatives de Washington d'empêcher la coopération entre les nations africaines et Moscou. D'après  Lavrov, Washington intimide non seulement les nations africaines, mais aussi les pays d'Asie et d'Amérique latine, blessant ainsi leur fierté.
"Ils [les Américains, ndlr] menacent de grands États qui représentent de grandes civilisations millénaires. Ils ignorent que ces nations ont une fierté nationale", a déclaré le ministre à la conférence de presse avec son homologue sud-africaine Naledi Pandor.
Il a ajouté que les États-Unis et le Royaume-Uni franchissaient des lignes rouges en menaçant les biens des familles de politiciens étrangers.
Le diplomate a également constaté que la seule chose qui intéressait l'Occident était d'établir son propre ordre dans différents pays sous couvert de la diffusion de la démocratie.
Les relations russo-africaines seront amenées vers de nouveaux horizons au cours du deuxième sommet Russie-Afrique prévu en juillet, qui est en pleine préparation, indique le chef de la diplomatie russe en visite officielle en Afrique du Sud. L'événement devrait déboucher sur la signature d'accords importants.
Le deuxième sommet Russie-Afrique conduira leurs relations vers de nouveaux horizons, a déclaré ce 23 janvier le ministre russe des Affaires étrangères à la conférence de presse avec son homologue sud-africaine Naledi Pandor.
"Nous avons parlé de la préparation du deuxième sommet Russie-Afrique qui se tiendra en juillet de cette année à Saint-Pétersbourg. Nous partons du fait que ses résultats à venir vont s'appuyer sur le travail réalisé après le premier sommet d'automne 2019 à Sotchi. Ils devraient faciliter à amener nos relations vers de nouveaux horizons", a déclaré Sergueï Lavrov. "Nous avons vu le grand intérêt de nos amis sud-africains à ce que cet événement soit couronné par des accords significatifs", a ajouté le chef de la diplomatie russe.
Sergueï Lavrov est en visite officielle en Afrique du Sud. C'est par ce pays qu'il débute sa tournée sur le continent africain, qui se déroule du 23 au 26 janvier 2023.
 
Coopération avec l'Afrique du Sud au sein des BRICS
Le ministre russe a également évoqué le travail conjoint entre la Russie et l'Afrique du Sud au sein des BRICS. "Selon nos évaluations, cette structure est un exemple de diplomatie réellement multilatérale et multipolaire qui se fonde sur la recherche de l'équilibre des intérêts".
Moscou partage les priorités de la présidence sud-africaine qui a débuté le 1er janvier. "Elle se déroulera sous le slogan 'Les BRICS et l'Afrique est un partenariat qui vise une croissance accélérée, un développement stable et un multilatéralisme inclusif'", a noté Sergueï Lavrov.
 
Relations entre 
la Russie et l'Afrique 
du Sud
Les chefs de la diplomatie des deux pays ont aussi discuté l'importance d'élargir et de renforcer les liens humanitaires. La Russie est prête à augmenter considérablement le nombre de bourses pour les ressortissants sud-africains, a précisé M.Lavrov.
En outre, le ministre a apprécié la coopération entre Moscou et Pretoria dans diverses structures internationales:
"Certes, nous nous prononçons en faveur de l'augmentation du rôle des pays africains dans la résolution des questions clefs de l'ordre du jour mondial". Il a cité leur partenariat au sein de l'Onu, du G-20, de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques et du processus de Kimberley. Enfin, les deux pays travaillent sur des mécanismes commerciaux pour être indépendants des "caprices de l'Occident".
Ahmed Saber
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Ukraine Scandale de corruption autour de la fourniture de repas à l'armée
 
Le journaliste Iouri Nikolov a publié une enquête dans laquelle il explique que la défense ukrainienne a gonflé les prix de certaines denrées ...
Voir détail
   
 
 
Ballon abattu Pékin fustige la décision américaine
Tableau de compétitivité des économies arabes La position de l'Algérie en amélioration
La cohésion sociale est le pilier de la citoyenneté
"Marocgate" Le Parlement européen lève l'immunité de deux élus
Pourquoi l’Algérie s’oppose au plafonnement des prix du gaz ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous