Lundi 25-10-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
La lutte contre la désinformation relative aux produits sans fumée à risque réduit Un défi à relever
 
 
Mise à jour : 25-10-2021
 
La lutte contre la désinformation relative aux produits alternatifs sans combustion à risque réduit constitue un véritable défi à relever pour Philip Morris International (PMI), a indiqué, mercredi 22 septembre, Gizelle Baker, vice-présidente du Global scientific engagement à PMI. "Pour que la science puisse conduire les politiques publiques, il est impératif de faire face à la désinformation relative à la perception des risques liés au tabagisme par les citoyens", a souligné Mme Baker lors d'un panel organisé sous le thème "Science Driving policy", dans le cadre du Global Tobacco & Nicotine Forum (GTNF). Selon une étude récente de PMI sur l'impact de la désinformation sur la compréhension des risques, près de 80% des répondants ont convenu que la réduction des risques exige que les fumeurs adultes aient accès à de meilleures alternatives aux cigarettes en plus de disposer d'informations sur celles-ci, afin qu'ils puissent prendre des décisions, a-t-elle relevé. La même étude révèle que 59 % des répondants sont incapables d'identifier la cause principale des maladies liées au tabagisme, au moment où 48% ne savent pas que la nicotine, bien qu'elle crée une dépendance et ne soit pas sans risque, n'est pas la principale cause de maladies liées au tabagisme, a-t-elle ajouté. Évoquant les produits sans fumée, Mme Baker a précisé que 91% des fumeurs qui sont passés à ces mêmes produits ont indiqué que des informations précises sur les alternatives et en quoi elles diffèrent des cigarettes, ont constitué un facteur crucial dans leur décision de changer, alors que 33 % n'ont pas envisagé de passer à ces produits en raison d'un manque d'informations scientifiques et équilibrées concernant ces mêmes produits. Pour sa part, le directeur général de China National Tobacco Quality Supervision and Test Center, Qingyuan Hu, a relevé que les découvertes scientifiques ont permis aux gens de reconnaître le lien entre les cigarettes et les effets sur la santé, notant dans ce sens, que la mise en œuvre des politiques de lutte contre le tabagisme a également favorisé l'innovation continue dans le domaine de la science et des technologies. 
D'après M. Hu, les progrès scientifiques et technologiques en termes de recherche sur le tabac ont favorisé la politique de réglementation de celui-ci, affirmant que la période actuelle constitue "une étape assez critique", en raison de l'émergence continue de nouveaux produits du tabac outre l'application d'un ensemble de méthodes d'évaluation des risques. Il a, à cet égard, fait savoir que de nombreuses lacunes en matière de recherche doivent être comblées, relatives notamment à l'évaluation des risques de divers produits, notant à ce propos, que l'ouverture aux nouvelles technologies ne peut qu'aider à comprendre les diverses politiques en la matière et à accélérer la mise en œuvre de la lutte anti-tabagisme. *
Il a, par ailleurs, relevé qu'un effort conjoint entre la communauté scientifique et les organismes de santé publique demeure impératif, pour accélérer le processus visant à mettre fin à l'utilisation de produits combustibles et à promouvoir l'objectif d'élimination des maladies et de la mortalité liées au tabagisme. Karl Fagerstrom, président de Fagerstrom Consulting a, de son côté, fait remarquer le rôle du "snus" en tant qu'"outil embrassé massivement par le public dans les pays scandinaves pour sortir de la cigarette depuis les années 1990". Selon ce créateur du test de Fagerström, qui permet de dépister et de quantifier le niveau de la dépendance au tabac au cours du tabagisme, ce dernier offre un véritable espace pour la réduction des risques. "Contrairement à l'alcool, ce n'est pas la substance recherchée, la nicotine, qui cause le plus de dommages mais les composantes nocives générées par la combustion" a-t-il dit.
Et de soutenir que si "une société ne peut interdire les cigarettes, elle est dans l'obligation de réduire drastiquement les méfaits sans égal d'une vie entière de tabagisme". Depuis son lancement en 2008 à Rio de Janeiro à ce jour, le GTNF est devenu un véritable lieu d'échange international d'opinions et d'idées entre les spécialistes de santé publique, les représentants gouvernementaux, les investisseurs et les membres des industries du tabac et de la nicotine.
R.N.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Une réunion rassemblera aujourd'hui le ministre de l'éducation nationale avec 26 syndicats : Le gouvernement renforce les liens avec les syndicats, afin d'anticiper la fronde sociale
 

Par: Hamid M.

Soucieux d'éviter une rentrée sociale qui serait hypothéquée par des débrayages le gouvernement semble prendre la ...
Voir détail
   
Dettes des Algériens envers les compagnies d'assurances Les pertes estimées à 8 700 milliards de centimes
 

Par: Med Wali 

Le  niveau  des  créances  détenues  par  les  compagnies  d'assurances  sur   ...
Voir détail
   
Ouverture de l'année judiciaire 2021/2022 Le Président Tebboune exprime son attachement à accorder au pouvoir judiciaire la place privilégiée qui lui sied
 

 Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), a souligné hier ...

Voir détail
   
Lamamra: “Rabat est allé loin dans son complot contre l'Algérie”
 
Le Maroc est allé loin dans son complot pour déstabiliser le front interne de l'Algérie, en recourant à des groupes classer "terroristes" ...
Voir détail
   
Coopération L'Algérie signe un accord-cadre avec la Croix-Rouge italienne
 
 
L'Algérie a signé, samedi à Rome (Italie), un accord-cadre de "coopération et de partenariat" dans le domaine ...
Voir détail
   
La réunion des six chefs historiques Un tournant "décisif" dans la lutte du peuple pour sa liberté
 
La réunion des six chefs historiques était un tournant "décisif" dans la lutte du peuple algérien qui aspirait à la liberté et le ...
Voir détail
   
Un ouvrage en hommage au Pr Mohamed Boussoumah "Au cœur de la réforme de l'Etat" voit le jour
 
Ce travail académique inédit, est le couronnement de la collaboration de 43 professeurs algériens et étrangers. 
Dans le contexte ...
Voir détail
   
 
 
Le ministère lance le programme "INNODEV " : Une campagne de sensibilisation et formation pour les PME-PMI
Une réunion rassemblera aujourd'hui le ministre de l'éducation nationale avec 26 syndicats : Le gouvernement renforce les liens avec les syndicats, afin d'anticiper la fronde sociale
Coopération L'Algérie signe un accord-cadre avec la Croix-Rouge italienne
Covid-19 : Nous sommes encore loin de réaliser l'objectif de l'immunité collective
Dettes des Algériens envers les compagnies d'assurances Les pertes estimées à 8 700 milliards de centimes
 
 
 
Le ministère lance le programme ...

Une campagne de sensibilisation à l'adresse des petites et moyennes entreprises dans 13 wilayas, dans le cadre du programme " INNODEV ", sera organisée du ...

   
  Lire la suite
 
 
Les germes de la propre destruction de la monarchie alaouite
 
Le Maroc n'est jamais satisfait de l'indépendance de l'Algérie, de son épanouissement et de sa position ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous