Lundi 06-02-2023
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Internationnal  
 
 
 
Selon Loukachenko L'Ukraine propose à la Biélorussie un pacte de non-agression
 
 
Mise à jour : 25-01-2023
 
L'Ukraine veut obtenir des garanties de non-agression auprès de la Biélorussie et lui propose un pacte, a déclaré le Président Loukachenko. En parallèle, Kiev continue de former des extrémistes et déploie des milliers de soldats à la frontière tout en construisant des barrages. Kiev a proposé à Minsk de conclure un pacte de non-agression pour que les forces biélorusses n'entrent pas en Ukraine, a déclaré ce 24 janvier le Président biélorusse Alexandre Loukachenko. L'Ukraine continue en parallèle de former des extrémistes et des terroristes: "Je ne sais pas à quoi cela sert pour les Ukrainiens. D'un côté, ils nous demandent que nous ne fassions pas la guerre avec eux et que nos forces n'y entrent pas. Ils proposent de signer un pacte de non-agression. De l'autre côté, ils entraînent et arment ce 'mélange explosif'", a-t-il déclaré. Le chef de l'?tat a appelé à la consolidation nationale "pour que les missiles ne volent pas ici et que nous ne soyons pas bombardés, Dieu nous en préserve".
 
Situation sur la frontière
Voisins de la Biélorussie, plusieurs pays européens et l'Ukraine effectuent une militarisation active de leurs territoires frontaliers, tout comme des activités de renseignement, ont déclaré le 23 janvier les gardes-frontières nationaux. Près de 17.200 militaires sont déployés du côté de l'Ukraine, et 3.700 en Pologne, précisent-ils. Depuis un certain temps, ces unités érigent "un rideau de fer" à l'aide de barrages et de champs de mines. Face au renforcement de l'Otan près de la Biélorussie, Moscou et Minsk ont mis en place un groupement militaire conjoint pour défendre les frontières ouest des deux pays. Moscou a réaffirmé en janvier "une position commune" sur les objectifs russes et biélorusses à atteindre en Ukraine. Il s'agit de garantir que ni la Russie ni la Biélorussie ne seront menacées par leurs voisins, a détaillé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
OTAN Erdogan refuse le soutien turc à la demande d'adhésion suédoise
 
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé que la Suède, candidate à l'Otan, ne pouvait plus compter sur le " soutien" de la Turquie ...
Voir détail
   
 
 
Ballon abattu Pékin fustige la décision américaine
Tableau de compétitivité des économies arabes La position de l'Algérie en amélioration
La cohésion sociale est le pilier de la citoyenneté
"Marocgate" Le Parlement européen lève l'immunité de deux élus
Pourquoi l’Algérie s’oppose au plafonnement des prix du gaz ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous