Jeudi 25-02-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Afrique  
 
 
 
Cte d'Ivoire Le PDCI demande un report des lections locales
 
 
Mise à jour : 03-09-2018
 
Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), une des trois grandes formations politiques du pays, a demandé mercredi un report des prochaines élections locales et dénoncé les "menaces" du parti du président, son ancien allié dans la coalition au pouvoir, en vue du scrutin. Le secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kakou Guikahué, a jugé nécessaire devant la presse de "décaler la date" des élections municipales et régionales prévues le 13 octobre, pour tenir compte des derniers événements politiques. 
Il a cité l'amnistie et la libération - annoncée par le président Alassane Ouattara le 6 août - de nombreux responsables politiques du principal parti d'opposition, le Front populaire ivoirien (FPI), dont l'ex-première dame ivoirienne, Simone Gbagbo. Le FPI avait jusqu'ici boycotté la plupart des scrutins, revendiquant la "libération des prisonniers politiques". M. Guikahué a aussi mentionné la réforme, promise par le président, de la Commission électorale indépendante (CEI), contestée par le PDCI et le FPI. Le numéro 2 du PDCI a estimé que les élections locales pouvaient être reportées jusqu'à fin 2018, la compétence des conseils municipaux et régionaux ayant été prorogée jusqu'au 31 décembre. Alors que les listes électorales doivent être déposées ce mercredi soir au plus tard, M. Guikahué s'en est pris à son ancien allié avec lequel son parti a rompu il y a trois semaines, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), l'accusant de "tentatives de débauchage" de cadres du PDCI, par des manoeuvres de "chantage", d'"intimidation" et "des menaces".
Une vingtaine de candidats figurent en effet à la fois sur les listes publiées dans la presse lundi par le PDCI et le RHDP, dont plusieurs ministres. Le RHDP est constitué par le Rassemblement des Républicains (RDR) du président Ouattara, des petits partis alliés et des personnalités d'autres partis, dont le PDCI. Le PDCI, dirigé par l'ancien président Henri Konan Bédié, a refusé de rejoindre ce "parti unifié", provoquant un éclatement de la coalition qui dirigeait la Côte d'Ivoire depuis 2010, ce qui entraîne de fortes tensions entre les deux anciens alliés, mais aussi au sein du PDCI où certains ne voulaient pas lâcher le pouvoir.  Les personnalités concernées par ces doubles candidatures apparentes ont été convoquées chez M. Bédié et "une écrasante majorité ont réaffirmé leur appartenance au PDCI", a assuré M. Guikahué. "Le PDCI condamne fermement les pratiques tendant à la déstabilisation et à l'affaiblissement des partis politiques concurrents en vue de s'assurer le monopole du contrôle et de l'animation politique nationale", a lancé M. Guikahué. Il a aussi dénoncé "une manoeuvre de manipulation des électeurs" par l'utilisation du logo du PDCI par le RHDP.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Alger : 80% du patrimoine bti de la Casbah d'Alger class "rouge"
Sahara occidental: Le Front Polisario interpelle le Conseil de scurit sur les actions dstabilisatrices du Maroc
L'ONU doit pousser le Maroc respecter la lgalit internationale
Universit de Guelma : Concours national du meilleur projet de start-up
Concours national de mathmatiques: 750 participants passent l'preuve finale
 
 
 
L'Algrie prend la prsidence du ...
L'Algérie, représentée par Sonelgaz, prend à compter d'aujourd'hui la présidence du Comité maghrébin de ...
   
  Lire la suite
 
 
Rempart de l'unit nationale
 
L'Armée de libération nationale (ALN) qui a combattu corps et âme pour venir à bout du joug colonial, a ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous