Jeudi 25-02-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Finance  
 
 
 
Bourses : Les places europennes pratiquement stables
 
 
Mise à jour : 26-11-2017
 
Les Bourses européennes sont demeurées pratiquement stables jeudi, faisant preuve d'un enthousiasme mesuré, malgré de bons chiffres en zone euro, en l'absence du marché américain, fermé en raison du jour férié de Thanksgiving.
Ce jour férié aux Etats-Unis a privé les marchés européens de nombre d'investisseurs américains.
"Les marchés boursiers en Europe connaissent peu de volatilité avec la fermeture des marchés américains", relève David Madden, analyste chez CMC Markets. En outre, l'appréciation de l'euro face au dollar freinait aussi leur entrain, a noté M. Alexandre Baradez, un analyste pour IG France,
 
L'Eurostoxx 50 a pris 0,26%
La Bourse de Paris a fini en petite hausse (+0,50%), soutenue par de bons chiffres en zone euro, les investisseurs évitant toutefois de se positionner trop fortement alors que la monnaie européenne s'appréciait face au dollar.
L'indice CAC 40 a pris 26,78 points à 5.379,54 points dans un volume d'échanges faible de 2,4 milliards d'euros. La veille, il avait fini en repli de 0,25%.
Innate Pharma a chuté de 40,07% à 5,28 euros, plombé par la publication de résultats "décevants" d'un programme d'essais associant son traitement contre la leucémie à un autre anticancéreux.
EDF a gagné 5,60% à 10,84 euros. Elior a pris 3,30% à 18,92 euros.
Genfit a été soutenu (+2,67% à 23,11 euros) après que le Data Monitoring Safety Board (DSMB), un comité d'experts indépendants, a recommandé la poursuite de l'étude de phase 3 menée sur son produit phare, Elafibranor, un médicament contre la stéatohépatite non alcoolique (NASH). Société Générale a grappillé 0,22% à 42,86 euros.  La Bourse de Londres a terminé proche de l'équilibre (-0,02%). L'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 1,78 point à 7.417,24 points. Centrica, propriétaire de British Gas, a très lourdement chuté de 15,49% à 138,00 pence après avoir averti de résultats 2017 moins bons que prévu, en raison notamment de la perte de nombreux clients dans un environnement très concurrentiel. Son concurrent SSE a reculé mais beaucoup moins (-0,66% à 1.358,00 pence).
Morrison a perdu 1,25% à 213,10 pence, Sainsbury's 0,69% à 228,80 pence et Tesco 0,18% à 194,05 pence. Berkeley Group a pris 2,00% à 3.730,00 pence. Anglo American a gagné 0,28% à 1.450,50 pence.
Antofagasta a avancé de 0,41% à 980,00 pence, BHP Billiton de 1,11% à 1.410,50 pence et Rio Tinto de 0,85% à 3.664,00 pence. La Bourse de Francfort a terminé en baisse de 0,05% mais en conservant de peu la marque des 13.000 points, sur fond de nervosité face au blocage politique en Allemagne et d'euro continuant de progresser face au dollar.
L'indice vedette Dax a cédé 6,5 points à 13.008,55 points. Le MDax des valeurs moyennes a progressé quant à lui de 0,26% à 26.683,93 points. Thyssenkrupp a fini largement en tête du Dax en bondissant de 3,95% à 22,79 euros. L'industriel et sidérurgiste allemand a accusé comme prévu une lourde perte nette lors de l'exercice achevé à fin septembre, liée à la cession de son aciérie brésilienne CSA. Lufthansa a progressé de 1,17% à 28,57 euros. Siemens a gagné 0,44% à 113,90 euros. Merck a cédé 0,86% à 89,80 euros. Fresenius a perdu 1,06% à 61,44 euros. La Bourse de Bruxelles a progressé de 0,23%, l'indice Bel-20 des valeurs vedettes clôturant à 3.978,19 points. Sur les treize valeurs dans le vert, le sidérurgiste Aperam a affiché la meilleure performance en prenant 1,08% à 44,10 euros.
Parmi celles dans le rouge, le groupe de pharmacie et chimie UCB était le moins bien loti en perdant 1,40% à 62,55 euros.
L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 0,25% à 541,35 points.
A la hausse, le groupe de télécoms et médias Altice, très chahuté depuis le début du mois, a grimpé de 3,85% à 7,85 euros et l'immobilier commercial Unibail-Rodamco a pris 1,13% à 218,60 euros.
A la baisse, le spécialiste de la peinture AkzoNobel a chuté de 0,81% à 78,29 euros et l'assureur Aegon a cédé 0,43% à 5,10 euros.
La Bourse suisse a fini légèrement en hausse, l'indice SMI terminant à 9315,56 points, en progression de 0,26%.
Parmi les 20 valeurs vedettes du Swiss Market Index (SMI), plusieurs poids lourds ont fini en hausse, comme le groupe alimentaire Nestlé qui a pris 0,59% à 84,75 francs suisses.
Richemont a gagné 0,29% à 87 CHF. Swatch a gagné 0,05% à 366 CHF. Givaudan a perdu 0,27% à 2.222 CHF.
Roche a pris 0,04% à 246,90 CHF et Novartis a monté de 0,24% à 83,50 CHF.
Crédit suisse a progressé de 0,31% (16,32 CHF) et Julius Baer a terminé en baisse de 0,33% à 60 CHF.
La Bourse de Milan a terminé en hausse, l'indice FTSE Mib gagnant 0,37% à 22.398 points.
Telecom Italia a réalisé la meilleure performance du jour en progressant de 4,48% à 0,7225 euros, devant l'énergéticien Enel qui a gagné 1,51% à 5,39 euros et Luxottica Group 1,33% à 48,65 euros.
En bas de tableau, Azimut a fermé la marche en cédant 1,53% à 16,06 euros, derrière Yoox Net-A-Porter Group (-1,38% à 27,79 euros) et Saipem (-0,79% à 3,524 euros).
La Bourse de Madrid a clôturé proche de l'équilibre: l'indice Ibex 35 a progressé de 0,19% à 10.032,8 points au terme d'une séance calme.
Les valeurs les plus importantes ont toutes connu des variations minimes. Inditex, le géant du textile propriétaire de Zara, a perdu 0,02% à 29,28 euros.
Telefonica (télécoms) a pris 0,31% à 8,52 euros et Iberdrola, premier groupe énergétique espagnol, a progressé de 0,26% à 6,48 euros.
Banco Santander a pris 0,27% à 5,51 euros et BBVA 0,30% à 7,07 euros.
Bankia a pris 1,63% à 3,88 euros, la plus forte progression du jour.
Le fabricant d'éoliennes Siemens-Gamesa a cédé 2,7% à 9,26 euros.
La Bourse de Lisbonne a grappillé 0,09% à 5.309,76 points.
EDF-Energias a pris 0,55% à 2,93 euros. Jeronimo Martins a gagné 0,97% à 16,12 euros. Galp Energia a avancé de 0,16% à 15,92 euros.
 
Wall Street fait une pause pour Thanksgiving
Wall Street a terminé sur une note mitigée à la veille de Thanksgiving alors que la banque centrale américaine (Fed) s'inquiète des prix élevés des actions: le Dow Jones a cédé 0,27% tandis que le Nasdaq a gagné 0,07% et terminé à un record. 
Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a lâché 64,65 points à 23.526,18 points. 
Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 4,88 points, à 6.867,36 points.
L'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,08% ou 1,95 point à 2.597,08 points.
"Le secteur de l'énergie s'en tire bien" dans le sillage de la hausse des prix du pétrole, "on observe un peu de prises de profits ici et là" mais "dans l'ensemble les investisseurs ne semblent pas ressentir d'urgence à vendre leurs actions", a commenté Peter Cardillo, de First Standard Financial. 
La diffusion en cours de séance du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed n'a pas beaucoup ému les courtiers. 
Selon ce document, de nombreux membres du Comité estiment qu'une hausse des taux d'intérêt est "probablement justifiée à court terme". Certains participants toutefois incitent à attendre que le taux d'inflation soit "clairement" sur la voie des 2% avant de relever les taux.
Les responsables de la politique monétaire américaine "ont aussi mis en avant la valorisation élevée du marché des actions", a relevé M. Cardillo. 
Pointant l'appréciation des actions en Bourse combinée à une faible volatilité du marché financier, plusieurs membres de la Fed ont en effet "exprimé des craintes sur un potentiel risque accru de déséquilibres financiers".
"Ils redoutent une nette chute des prix des actions qui pourrait avoir des effets négatifs sur l'économie", selon le document.
Les statistiques du jour se sont montrées mitigées, entre la baisse, prévu, des inscriptions hebdomadaires au chômage, le recul surprise des commandes de biens durables en octobre et la confirmation du repli du moral des ménages en novembre.
 
Meg Whitman quitte HPE 
Dans cette semaine écourtée par la célébration de Thanksgiving, qui conduit à la fermeture des marchés jeudi et à une séance raccourcie vendredi, l'élément marquant reste selon Karl Haeling de LBBW la quasi absence de réaction du marché à la crise politique en Allemagne. 
"Si les indices ne sont même pas ébranlés par les mauvaises nouvelles, cela laisse à penser que la tendance ne peut être qu'à la hausse", a-t-il noté.
Sur le front des valeurs, Hewlett Packard Enterprise (HPE) a chuté de 7,22% à 13,10 dollars après l'annonce du départ en février de sa patronne Meg Whitman, à qui succédera Antonio Neri. HPE a également livré des prévisions de résultats décevantes pour le trimestre en cours. Mme Whitman avait présidé à la séparation de HPE, spécialisé dans les logiciels et conseils aux entreprises, et de HP Inc, qui avait repris les activités dans les PC et les imprimantes.
Cette dernière société a aussi reculé, de 4,99% à 21,34 dollars, après des résultats décevants.
Le spécialiste du stockage de données Salesforce, qui a fait part de prévisions légèrement en-dessous des attentes, a perdu 1,81% à 106,83 dollars.
Le fabricant de tracteurs Deere est monté de son côté de 4,32% à 145,25 dollars après des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes et des prévisions solides pour l'année.
Ilyas A.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Alger : 80% du patrimoine bti de la Casbah d'Alger class "rouge"
Sahara occidental: Le Front Polisario interpelle le Conseil de scurit sur les actions dstabilisatrices du Maroc
L'ONU doit pousser le Maroc respecter la lgalit internationale
Universit de Guelma : Concours national du meilleur projet de start-up
Concours national de mathmatiques: 750 participants passent l'preuve finale
 
 
 
L'Algrie prend la prsidence du ...
L'Algérie, représentée par Sonelgaz, prend à compter d'aujourd'hui la présidence du Comité maghrébin de ...
   
  Lire la suite
 
 
Rempart de l'unit nationale
 
L'Armée de libération nationale (ALN) qui a combattu corps et âme pour venir à bout du joug colonial, a ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous