Jeudi 02-12-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Afrique  
 
 
 
Niger : Cinq gendarmes tus dans une attaque "terroriste"
 
 
Mise à jour : 08-03-2017
 
Cinq gendarmes nigériens ont été tués tôt lundi et un autre grièvement blessé, au cours d'une attaque "d'éléments terroristes" dans la région de Tillabéri dans l'ouest nigérien, proche du Mali et du Burkina Faso, selon un bilan publié dans la soirée par l'armée nigérienne.
Ce "lundi à 06H00 locales (05H00 GMT), le poste avancé du détachement de la gendarmerie (de la localité) de Wanzarbé a été attaqué par un regroupement d'éléments terroristes (...) Nous déplorons cinq morts et un blessé grave dans nos rangs", a précisé un communiqué du ministère nigérien de la Défense lu à la radio d'Etat. Une source sécuritaire avait fait état dans un premier temps de quatre gendarmes tués. 
Selon le communiqué, "la réponse immédiate" des forces de sécurité "a permis de repousser les assaillants", "le secteur est quadrillé" et "des opérations sont en cours afin de les neutraliser".
Wanzarbé est située dans le département de Bankilaré, qui fait partie des sept départements de l'ouest nigérien proches du Mali et du Burkina Faso, où le gouvernement a décrété le 3 mars "l'Etat d'urgence" face à l'ampleur des attaques de "terroristes" attribuées à des groupes jihadistes maliens liés notamment au Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Mi-mars 2016, trois gendarmes nigériens avaient déjà été tués dans cette même zone, au cours d'une attaque attribuée à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) par les autorités. Ecumées par des bandes armées, les zones nigériennes proches du Mali et du Burkina sont considérées comme très dangereuses.
Au moins 43 soldats nigériens ont péri dans des attaques "terroristes" entre octobre 2016 et février 2017 dans ces deux régions. Au Mali, 11 militaires maliens ont été tués et cinq blessés tôt dimanche matin au cours d'une attaque contre la base militaire de Boulikessi, dans le centre du pays, près du Burkina Faso. En janvier, le Niger, le Mali et le Burkina Faso ont décidé de créer une Force tripartite sur leur frontière commune, "en passe de devenir un sanctuaire de groupes terroristes et de criminels en tous genres".
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Soudan : Khartoum "mcontent" du nouveau dcret migratoire de Trump
 
Khartoum a exprimé mardi "son mécontentement" après la signature par le président américain Donald Trump de la nouvelle version du ...
Voir détail
   
 
 
Selon un responsable du ministère de l'Industrie : “L'Algérie ne compte pas renoncer à l'industrie automobile”
"Manadjim Eldjazair" signe 5 conventions avec le secteur public et une entreprise russe
8ème Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine : Lamamra met en exergue l'intérêt particulier du partenariat avec Pékin
UpM: Nécessité de renforcer l'intégration et la coopération régionales
Elections locales Les Indépendants créent la surprise
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous